Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Centre pour réfugiés : des élus drômois apportent leur soutien au maire d'Allex

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Allex, France

Le maire d'Allex, dans la Drôme, souhaite consulter la population au sujet de l'ouverture d'un centre d'accueil et d'orientation pour réfugiés sur sa commune. Un dossier piloté par le préfet qui dénonce la validité de ce scrutin. Des maires et élus du canton apportent leur soutien à leur "collègue".

Des maires drômois apportent leur soutien à Gérard Crozier (au centre) pour l'organisation d'un référendum
Des maires drômois apportent leur soutien à Gérard Crozier (au centre) pour l'organisation d'un référendum © Radio France - Florence Gotschaux

Les maires des communes voisines d'Allex, dans la Drôme, apportent leur soutien à l'édile du village. C'est là que doit ouvrir dans les prochains jours un centre d'accueil et d'orientation pour réfugiés. Une cinquantaine de demandeurs d'asile doivent être hébergés au château de Pergaud.

Le maire d'Allex, Gérard Crozier, a été averti par le préfet au cours de l'été. Il souhaite consulter sa population sur le sujet, avant l'accueil des premiers migrants. Mais "un référendum sur la question ne sera pas valide", a déjà prévenu le préfet de la Drôme, Eric Spitz. C'est bien sur cette consultation que se mobilisent les "confrères" du maire d'Allex, réunis autour de lui, ce lundi matin.

→ A LIRE AUSSI - Accueil des réfugiés à Allex : manifestation du Front national et contre-manifestation dans le village

Des élus soutiennent le maire d'Allex pour l'organisation d'un référendum sur l'accueil d'un centre pour réfugiés.

Plus que le fond, c'est la forme, qui pose problème aux élus. Décision "trop rapide", "imposée d'en haut" et accompagnée de trop peu d'informations, estiment les maires qui apportent leur soutien à Gérard Crozier.

Ce mardi soir, en conseil municipal, les élus d'Allex doivent voter pour l'organisation d'un référendum. Pour le maire d'Allex, Gérard Crozier, organiser ce référendum le 2 octobre prochain, c'est aussi permettre à la population de "digérer" la nouvelle et de s'informer... et peut-être aussi de laisser le temps aux esprits de se calmer.

Les soutiens au maire d'Allex

Ce lundi matin, étaient présents, en mairie d'Allex :

- le maire d'Ambonil Bernard Carrères
- le maire de Montoison Claude Trichard
- la maire d'Etoile-sur-Rhône et conseillère départementale Françoise Chazal
- le maire de Livron Olivier Bernard
- l'adjointe au maire de Crest, Béatrice Rey
- le vice-président du Conseil départemental Jacques Ladegaillerie
- le maire de Loriol Claude Aurias

Claude Aurias maire de Loriol, soutient son confrère d'Allex pour l'organisation d'un référendum sur le centre d'accueil pour réfugiés

D'autres élus ne pouvaient être présents mais soutiennent également Gérard Crozier pour que soit organisé un référendum:
- le sénateur Gilbert Bouchet
- le député et président du Conseil Départemental Patrick Labaune
- le député Hervé Mariton
- le député Franck Reynier
- la maire de Bourg-les-Valence Marlène Mourier
- la maire de Pierrelatte Marie-Pierre Mouton, 1ère vice-présidente du Conseil départemental
- le maire de Divajeu René Esteoulle
- le maire de Vaunaveys la Rochette Éric Chareyre

→ A LIRE AUSSI → Drôme : le centre d'accueil pour réfugiés fait débat à Allex

Choix de la station

À venir dansDanssecondess