Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Cesson-Sévigné : un rendez-vous amoureux tourne à l'agression

-
Par , France Bleu Armorique

Ce devait être une rencontre amoureuse, c'est devenu un cauchemar. L'affaire se passe le 13 décembre dernier. Un jeune homme d'une vingtaine d'années se connecte sur un site de rencontre à 20h30. Deux heures plus tard, il obtient un rendez-vous. Sans se douter qu'il s'agit d'un traquenard.

Police de Rennes. Véhicule de police. Mars 2019.
Police de Rennes. Véhicule de police. Mars 2019. © Radio France - Céline Guetaz

Quand la victime arrive sur place, à Cesson-Sévigné au nord de Rennes, une dizaine de jeunes lui tombent dessus. Ils le frappent avec des barres de fer. Ils l'obligent à s'agenouiller, l’humilient, l'insultent. Le jeune homme est terrorisé. Les agresseurs prennent le volant de sa voiture et le forcent à monter à bord. Ils l’obligent ensuite à retirer de l'argent à un guichet avec sa carte bancaire. Ils ne peuvent dérober que 400 euros. Ensuite, ils lui volent son véhicule et son portable. Au bout d'une heure de calvaire, ils le relâchent enfin.

La scène de l'agression a été filmée

Le lendemain, la victime dépose plainte. Le travail des enquêteurs est difficile. Ces agresseurs portaient des capuches voire pour certains des cagoules...Après plusieurs semaines, l'un d'entre eux est  identifié. Petit à petit, toute la bande est arrêtée et placée en garde à vue. Ils sont jeunes, ils ont entre 15 et 18 ans. Ils habitent tous Cesson-Sévigné et ses alentours. Chez l'un d'entre eux, les policiers découvrent le téléphone de la victime, chez un autre, un portable où toute la scène de l'agression a été filmée. 

Jeudi matin, trois d’entre eux ont été présentés à un juge. Deux autres ont été vus par un juge des mineurs. Ils ont reconnus les faits. Deux personnes interpellées ont été mises hors de cause.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu