Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une Charentaise déménage et se débarrasse de sa soixantaine d'animaux de compagnie

-
Par , France Bleu La Rochelle

Le Refuge Oléronais a réalisé un sauvetage un peu particulier le week-end dernier près d'Angoulême avec l'aide de quatre autres associations. Les 20 chiens, 30 poules, 6 oies et 4 chats vont être adoptés rapidement.

Le Refuge Oléronais a déjà fait adopter une vingtaine d'animaux depuis début 2021.
Le Refuge Oléronais a déjà fait adopter une vingtaine d'animaux depuis début 2021. © Radio France - Tristan Barraux

"Heureusement qu'on n'a pas ce genre de sauvetage tous les jours", sourit Marie-Claire Penot, la Présidente du Refuge Oléronais. Le week-end dernier, elle reçoit un coup de fil de l'Association de protection animale de Charente. 

Près d'Angoulême, la propriétaire d'une grande maison déménage, et souhaite donc se débarrasser de la plupart de ses animaux. Seulement voilà, cette dame est plutôt très entourée. "Il y avait 20 chiens, une trentaine de poule, 6 oies, 4 chats et des canards", explique-t-elle.

L'association Mini Bouille, L'Arche des Westies, la Chat'loupe, l'Association de protection des animaux de Charente et le Refuge Oléronais se sont donc partagés les animaux. "La dame a juste voulu garder trois chiens", raconte Marie-Claude Pinot.

Les chiens du Refuge Oléronais sont élevés à l'air libre.
Les chiens du Refuge Oléronais sont élevés à l'air libre. © Radio France - Tristan Barraux

Le refuge de Marie-Claire est celui qui a récupéré le plus de chiens. "On avait la place pour en avoir 12. J'en ai discuté avec les bénévoles, tout le monde était d'accord, donc on en a pris 12 !" D'ailleurs elle s'est rendu compte qu'il n'y avait que trois races différentes. "Ce sont des chiens qui se sont reproduits entre eux."  

Maintenant son rôle est de les socialiser. "On leur donne les bases pour être en confiance avec d'autres humains, et pouvoir les manipuler. Une fois qu'ils sont socialisés, on peut les faire adopter" décrit-elle. 

Les chiens sont en période de socialisation avant d'être mis en adoption.
Les chiens sont en période de socialisation avant d'être mis en adoption. © Radio France - Tristan Barraux

Elle n'a pas trop d'inquiétudes pour l'avenir de ces chiens. "Il y en a un qui est parti hier déjà !" Le carnet d'adoption de ce refuge est en plus bien rempli. Depuis début 2021, une trentaine d'animaux est déjà chez un nouveau propriétaire. "Je suis sélective sur les adoptants, je veux qu'ils aient de l'espace", rajoute-t-elle.

Si vous êtes intéressés par l'adoption d'animaux de compagnie, allez faire un tour sur le site internet du Refuge Oléronais.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess