Faits divers – Justice

CFA des Mouliniers à Saint-Étienne : quatre licenciements et deux fermetures de BTS pour équilibrer les comptes

Par Laureline Dubuy, France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 26 mars 2016 à 3:01

Le CFA des Mouliniers à Saint-Étienne
Le CFA des Mouliniers à Saint-Étienne © Radio France - Laureline Dubuy

La vice présidente en charge de la formation professionnelle et de l'apprentissage dans la région Auvergne Rhône Alpes, Stéphanie Pernot-Beaudon a visité le CFA des Mouliniers ce mercredi. Les comptes de l'établissement ne sont plus dans le rouge, mais "l'équilibre financier reste précaire".

Le CFA des Mouliniers avance mais il n'est pas encore sauvé. Ce mercredi,  la vice présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Stéphanie Pernot-Beaudon a visité l'établissement sorti du redressement judiciaire en janvier 2015. À l'entrée de l'établissement, elle a été accueillie par des syndicalistes de la CGT.

La région est le principal financeur du CFA des Mouliniers avec une enveloppe de 3,17 millions d'euros sur un budget annuel total de 4,9 millions d'euros. Stéphanie Pernot-Beaudon, vice présidente en charge de la formation professionnelle et de l'apprentissage dans la région Auvergne-Rhône-Alpes estime que le CFA avance mais que "tout est à faire"

"Aujourd'hui il y a un équilibre mais c'est un équilibre précaire évidemment parce qu'on est déjà dans une nouvelle démarche financière, donc on surveille un petit peu tout ça, c'est notre rôle puisqu'on est en convention avec ce CFA. La région ne partira pas dans les dérives qui ont eu lieu sous l'ancien mandat de donner des subventions exceptionnelles pour régler des conflits avec les salariés ou des frais juridiques, on a bien dit les choses très clairement à l'organisme gestionnaire qui a bien compris qu'il fallait gérer cet établissement de façon rigoureuse et déterminée."
— Stéphanie Pernot-Beaudon, vice présidente en charge de la formation professionnelle et de l'apprentissage dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

Pour équilibrer ses comptes, le CFA des Mouliniers va réduire ses effectifs. Quatre salariés ont passé leur entretien préalable au licenciement. L'établissement compte aussi sur les départs volontaires. Aujourd'hui 885 apprentis se forment dans l'établissement, 80 de moins environ par rapport à la rentrée précédente. Cela s'explique en partie par la fermeture des BTS automobile et maintenance carrosserie. La situation financière de l'établissement est encore fragile, "tout est à faire" explique Stéphanie Pernot-Beaudon, la présidente de la formation professionnelle et de l'apprentissage dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle réclame 500.000 euros à l'État, c'était une subvention exceptionnelle promise en 2011 et qui n'a toujours pas été versée cinq ans après.