Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Challans : il en a marre d'attendre, un homme fonce avec sa camionnette dans le hall de l'hôpital

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Un homme qui en avait "marre d'attendre" aux urgences de l'hôpital de Challans a foncé dans le hall d'accueil avec sa camionnette, ce samedi vers 18 heures. Par miracle, personne n'a été blessé. Ce Vendéen d'une quarantaine d'années, psychologiquement perturbé, a été hospitalisé.

Le hall d'accueil des urgences de l'hôpital de Challans, ce lundi 14 janvier 2019
Le hall d'accueil des urgences de l'hôpital de Challans, ce lundi 14 janvier 2019 - Centre hospitalier Loire Océan Vendée

Challans, France

Très grosse frayeur samedi vers 17h50 à Challans : un homme a foncé avec sa camionnette dans les portes vitrées des urgences de l'hôpital. Le véhicule s'est encastré dans le sas d'entrée. Personne n'a été blessé. "Un miracle", selon la directrice du centre hospitalier Loire Vendée Océan car "habituellement à cette heure-ci, il y a du monde dans le hall d'entrée des urgences"

Un acte ni prémédité ni préparé"

Selon le récit de Frédérique Labro-Gouby, l'homme a commencé à patienter aux urgences pour un enregistrement administratif. Mais "il trouvait que ça n'allait pas assez vite et en avait marre d'attendre. Il a très vite quitté les lieux". L'homme est revenu "quelques minutes plus tard" au volant d'une camionnette et a foncé dans le sas d'entrée, d'une superficie d'environ 30 m². Son acte n'était "ni préparé ni prémédité", explique la directrice.

Un homme "perturbé"

Cet homme d'une quarantaine d'années, habitant à proximité de Challans, décrit comme "perturbé psychologiquement", a alors été pris en charge par un médecin urgentiste. Il est toujours hospitalisé ce lundi et n'a pas encore été entendu par les gendarmes. La directrice de l'hôpital a porté plainte ce dimanche au nom de l'établissement. 

Vue de l'intérieur du hall d'accueil des urgences de l'hôpital de Challans - Aucun(e)
Vue de l'intérieur du hall d'accueil des urgences de l'hôpital de Challans - Centre hospitalier Loire Vendée Océan

Frédérique Labro-Gouby assure que le service continue à fonctionner et que les patients et usagers sont accueillis normalement : "ils accèdent aux urgences par le sas pompiers". Les salariés présents samedi au moment des faits, à savoir les infirmières d'accueil et le personnel administratif, sont très choqués. Un suivi psychologique est mis en place, indique l'établissement. 

Choix de la station

France Bleu