Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Chalmazel : le maire veut détruire le village vacances abandonné et trouver les 300 lits qui manquent à la station

mardi 3 octobre 2017 à 19:21 Par Angy Louatah, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire

Un bâtiment aux vitres cassées, à l'état d'abandon depuis 2001, témoigne encore d'un passé où les lits ne manquaient pas à la station de Chalmazel (Loire). Aujourd'hui le maire de Chalmazel souhaite le faire détruire et trouver une solution au problème d'hébergement au pied des pistes.

Les vitres cassés du village vacance de Chalmazel où Christian et Thérèse ont passé de nombreuses années.
Les vitres cassés du village vacance de Chalmazel où Christian et Thérèse ont passé de nombreuses années. © Radio France - Angy Louatah

Chalmazel, Loire, France

Le village vacances de Chalmazel (Loire) pourrait être détruit et remplacé dans les mois qui viennent. C’est en tout cas le souhait de la municipalité, ce lieu a été central dans la vie du village et de la station de ski de la Loire entre 1971 et 2001. Il accueillait les classes de neige et les groupes de skieurs et de vacanciers. Mais depuis sa fermeture il y a 16 ans, il a été squatté régulièrement et cassé de toutes parts. C’est devenu petit à petit une véritable verrue. Alors la mairie envisage sa destruction, et à terme, un nouvel hébergement de ce type.

Ce bâtiment est un véritable crève-cœur pour ceux qui ont connu ses heures de gloire. Thérèse y a été femme de ménage pendant 15 ans, elle explique que "c'était l'animation au village" et que "quand elle voit ce qu'il est devenu, c'est désolant". En effet, à l’intérieur, tout est cassé, les bancs, le parquet et les fenêtres. C’est même trop dur pour Christian, moniteur de ski qui y a passé de longues heures à refaire le monde, il préfère rester sur le pas de la porte : "Je ne veux pas entrer, il y a 20 ans que je n'ai pas mis les pieds ici, quand vous voyez les arbres qui poussent sur le goudron, ça fait mal au cœur."

Y'a un paysage à couper le souffle et vous ne faites rien !

Ces murs chargés de souvenirs, Chalmazel ne les a surtout jamais vraiment remplacé d'un point de vue purement comptable. Un collègue savoyard de Christian lui l’a même fait remarquer directement : "Il m'a dit, mais qu'est-ce qu'il se passe ?! Vous ne faites rien ? Y'a un paysage à couper le souffle et vous ne faites rien, y'a pas de logement y'a rien !" La mairie aussi fait ce constat, 300 lits manquent à Chalmazel mais elle attend de l’aide du conseil général de la Loire pour lancer un nouveau projet.