Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Chambéry : esclandre filmé entre un formateur de handi'chien et un agent de sécurité de la Fnac

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Très commentée sur les réseaux sociaux, une vidéo montre un formateur de chien d'assistance pour personne handicapée se faire interdire l'accès à la FNAC de Chambéry. L'auteur a finalement retiré sa vidéo en fin d'après-midi.

(Capture d'écran vidéo Twitter @ericgillon)
(Capture d'écran vidéo Twitter @ericgillon) - DR

Chambéry, France

Alors qu'il souhaite entrer dans la Fnac de Chambéry avec un chien d'assistance pour personne handicapée, un formateur handi'chien s'est vu interdire l'accès au magasin par un agent de sécurité, qui suit les ordres de son responsable. Ce dernier ne parait pas comprendre que l'homme est entrain d'éduquer l'animal. "Vous refusez que je rentre avec un chien d'assistance, vous êtes en infraction avec la loi, vous savez que vous êtes en infraction avec loi et vous refusez. C'est hallucinant"explique le formateur, "il est où votre handicapé ?" lui répond le cadre de l'enseigne.

La vidéo, qui ne montre qu'un moment de la scène, a finalement été retirée par son auteur. "Je viens de retirer la vidéo suite à l'appel du directeur de la Fnac de Chambéry qui n'est pas la personne nous ayant refusé l'entrée", explique-t-il sur Facebook, "il nous a assuré que bien entendu nos chiens pouvaient rentrer sans problème dans tous les magasins de la Fnac et qu'il était personnellement engagé pour faciliter l'accueil des personnes avec un handicap quel qu'il soit. Suite à cette conversation qui m'a semblé sincère je préfère en rester là. En tant que bénévole nous sommes là pour mettre en avant l'association et promouvoir des partenariats avec les entreprises. Merci à tous pour votre soutien."

Après l'esclandre, la police est finalement intervenue et a donné raison au formateur. L'incident en est resté là, mais la vidéo publiée sur les réseaux sociaux a été depuis largement commentée et partagée, sur Facebook et Twitter, avant d'être retirée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu