Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chambéry : l'homme qui a foncé sur le portail de la Préfecture n'a rien d'un terroriste

-
Par , France Bleu Pays de Savoie
Chambéry, France

Mercredi soir, un homme de 49 ans a littéralement défoncé, avec sa voiture, le portail de la Préfecture de la Savoie à Chambéry. Pendant sa garde-à-vue, le suspect, un sans-domicile-fixe, a expliqué qu'il cherchait à se suicider.

L'entrée de la Préfecture de la Savoie.
L'entrée de la Préfecture de la Savoie. © Radio France - Justine DINCHER

Au lendemain de l'événement, le suspect s'est livré aux enquêteurs : l'homme qui a foncé sur le grand portail de la Préfecture de la Savoie a raconté qu'il cherchait à se suicider. Sa garde-à-vue a été prolongée, il sera examiné par un psychiatre vendredi pour déterminer son degré de responsabilité pénale.

Le suspect raconte qu'il voulait se suicider

D'après nos informations, cet homme de 49 ans, né à Chambéry, a des antécédents psychiatriques. C'est un individu fragile, sans-domicile-fixe. Il vit dans sa voiture. Jeudi, il a donc expliqué aux enquêteurs qu'il voulait en finir avec la vie.

Mercredi soir, vers 20h30, il a forcé l'entrée de la Préfecture au volant de sa voiture. C'est un acte délibéré. Quand les policiers sont venus pour l'interpeller, il les a insultés et a sorti un couteau. Les policiers de la BAC l'ont finalement interpellé à l'aide d'un Taser.

La loge du gardien de la Préfecture a été endommagée.
La loge du gardien de la Préfecture a été endommagée. © Radio France - Justine DINCHER

La piste terroriste a été balayée

Les démineurs sont intervenus, après la découverte d'une petite bouteille de gaz dans le véhicule. L'objet suspect était en fait un réchaud, avec lequel le suspect avait l'habitude de se faire à manger.

Très vite, le Parquet et la Police de Chambéry ont écarté la piste terroriste. L'enquête a été confiée à la sûreté départementale. La garde-à-vue du suspect a été prolongée jeudi soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess