Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Chambéry : un important trafic de drogue démantelé par la police

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Pendant trois mois, un groupe de quatre jeunes chambériens ont vendu de la cocaïne et du cannabis dans le centre-ville. Un véritable supermarché de la drogue dans la cave d'un immeuble de la rue Gambetta.

Trois jeunes âgés de 18 à 23 ans ont été condamnés a des peines de 12 à 18 mois de prison ferme
Trois jeunes âgés de 18 à 23 ans ont été condamnés a des peines de 12 à 18 mois de prison ferme © Radio France - Xavier Grumeau

Chambéry, France

De l'avis des enquêteurs, il s'agissait du plus important trafic de stupéfiant du moment sur le bassin chambérien. La police vient de démanteler un réseau de trafiquants de drogue qui vendaient leur marchandise en centre-ville, dans la cave d'un immeuble du boulevard Gambetta.

Un supermarché de la drogue

Âgés de 15 à 23 ans, ils ont été interpellés mardi après de longues semaines d'enquête. Un kilogramme de cannabis et 60 grammes de cocaïne ont été saisis par les enquêteurs. Les transactions se faisaient à travers une porte sans aucun contact visuel. Le point de vente proposait aussi un service "drive", les acheteurs s'arrêtaient en voiture et repartaient avec leur marchandise.

Ce "supermarché de la drogue" était ouvert sept  jours sur 7 de 17h à minuit. Pour surveiller les environs, des guetteurs étaient postés dans le quartier. Et pour en faire la publicité, les trafiquants comptaient sur le bouche-à-oreille mais aussi sur l'application mobile Snapchat, où ils faisaient la promotion de leurs produits.

Des peines de prison ferme

Les trois hommes majeurs ont été jugés jeudi après-midi en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Chambéry. Ils ont écopé de 12 à 18 mois de prison ferme. Le quatrième trafiquant âgé de 15 ans a été placé en centre d'éducation pour mineurs.