Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

Chambly : un élevage intensif de poules en cages accusé de maltraitance par l'association L214

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

C'est une nouvelle vidéo choc que publie l'association L214. Elle accuse un élevage intensif de 200 000 poules en cages à Chambly (Oise) de maltraitance. L'association annonce avoir porté plainte mercredi 28 octobre.

Les images de l'association L214 montrent des cages très sales et des installations insalubres.
Les images de l'association L214 montrent des cages très sales et des installations insalubres. - Association L214

Dans un élevage intensif de 200 000 poules en cages à Chambly (Oise), on peut voir des installations sales, insalubres, des cadavres de poules et de souris qui jonchent le sol, des poux sur les œufs. Ce sont les images tournées par l'association L214 qui accuse le Domaine du Mesnil Saint Martin de maltraiter ses animaux. 

"Les images sont été tournées fin septembre et mi-octobre en deux fois par une personne qui avait accès au lieu et qui était choquée par ce qui se passait dans cet élevage, explique Sébastien Arsac, porte parole et cofondateur de l'association L214. On voit des poules qui sont clairement mortes depuis plusieurs jours car elles sont momifiées, complètement décomposées. Elles restent au milieu des vivantes. C'est un élevage qui est assez mal tenu, il y a une couche de crasse épaisse sur les équipements, des poux sur des œufs, des souris mortes un peu partout dans les lieux".  

Des poux sur des œufs de poules dans l'élevage intensif de Chambly.
Des poux sur des œufs de poules dans l'élevage intensif de Chambly. - Association L214

Et pourtant l'élevage de Chambly est labellisé "Terroirs de Picardie", une reconnaissance de qualité locale qui existe depuis près de 25 ans. La pastille "Terroir de Picardie" figure sur les produits régionaux, mais à des conditions bien précises. Pour l'obtenir, il faut que les matières premières soient locales, ce qui est le cas. Mais il faut aussi respecter une charte, qui est loin d'être respectée pour L214, dans cet élevage intensif où les poules n'ont que l'espace d'une feuille A4 pour se déplacer. "C'est choquant de voir un label censé distinguer un produit de meilleure qualité, là on est loin de ça!" déplore Sébastien Arsac.

L'association a également relevé plusieurs infractions à la réglementation. Pas de nids isolés par exemple dans les cages, comme l'exige la loi.

Les cadavres de poules et de souris pourrissent au milieu des cages et de l'élevage.
Les cadavres de poules et de souris pourrissent au milieu des cages et de l'élevage. - Association L214

Sur son site Internet, le domaine du Mesnil Saint Martin se présente comme "membres de l'association Terr'Avenir certifiée ISO 14001, dont l'objectif est le respect de l'environnement". Il précise aussi que "l'élevage répond à toutes les normes sanitaires exigées par la réglementation française et européenne et est régulièrement contrôlé par la DDPP (direction départementale de la protection des populations)." 

L'association L214 annonce avoir porté plainte ce mercredi 28 octobre pour mauvais traitement auprès du procureur de Senlis et demande la fermeture administrative immédiate de l'élevage.

Contactée par France Bleu Picardie, la responsable de l'élevage de Chambly ne souhaite pas s'exprimer dans l'immédiat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess