Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Chamboeuf : trois ans de prison ferme requis contre le jeune conducteur alcoolisé qui a tué un joggeur

mardi 12 février 2019 à 23:37 Par Nerissa Hemani, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le jeune homme de 23 ans est passé devant le tribunal correctionnel de Saint-Étienne ce mardi. En 2017, il avait percuté puis tué un joggeur de 45 ans sur la D10 alors qu'il roulait avec 2,9 grammes d'alcool dans le sang. Le jugement sera rendu le 25 février.

Le jeune homme de 23 ans a percuté et tué un joggeur alors qu'il roulait en état d'ivresse.
Le jeune homme de 23 ans a percuté et tué un joggeur alors qu'il roulait en état d'ivresse. © Maxppp - Philippe Vacher

Saint-Étienne, France

L'émotion était forte ce mardi au tribunal correctionnel de Saint-Étienne. Un jeune de 23 ans était jugé pour avoir renversé et tué un joggeur de 45 ans. C'était le le 8 mai 2017 sur la RD10 à Chamboeuf.  Il avait alors 2,9 g d’alcool dans le sang, soit six fois la limite autorisée. Le procureur a requis quatre ans d'emprisonnement dont un an avec sursis, obligation de soins et interdiction de repasser le permis de conduire pendant six ans. 

L'habitude de boire au volant

Le prévenu alors âgé de 21 ans au moment des faits est décrit comme un fêtard. Il prenait souvent le volant après avoir bu alors nombreuses larmes du jeune homme à la barre ne suffisent pas à comprendre. "J'ai eu une idée absurde alors que j'étais incapable de conduire"  lâche-t-il. Pourtant il avoue aussi que c'était une habitude de prendre le volant alcoolisé. 

C'est ce qui s'est passé ce 8 mai 2017, la veille, il a fait la fête et enchaîne le verres jusqu'au matin.  Malgré les avertissements de ses amis, il décide seul de prendre la route avec 3 grammes d'alcool dans le sang. Il percute alors un joggeur et le choc est fatal.  

"Je n'ai rien vu, rien compris" explique le jeune homme dans un sanglot. Cela ne suffit pas à attendrir le juge qui confronte le jeune homme à son passé. 

Sa sœur avait renversé et tué une jeune fille en 2015

Outre le fait que le jeune homme avait fait un coma éthylique à 17 ans, il a surtout vu sa sœur en 2015 commettre l’irréparable en renversant et tuant une jeune fille de 15 ans en 2015.  

"Ça ne vous a pas servi de leçon ?" - Le président du tribunal

"Non je pensais que ça pouvais arriver à tout le monde" lui répond le baldomérien.  Des justifications impensables pour le procureur "le problème ce n'est pas l'alcool mais de prendre une arme, de conduire alors qu'on sait qu'on est ivre mort".  Il requiert donc trois ans de prison ferme et six ans d'interdiction de passer l'examen du permis de conduire.