Faits divers – Justice

Chamonix : deux alpinistes lituaniens morts dans une avalanche

Par France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu dimanche 3 janvier 2016 à 17:32

Le glacier des Grands Montets
Le glacier des Grands Montets © Maxppp - Maxppp

Une avalanche a fait deux morts, ce dimanche 3 janvier, en milieu de journée, à Chamonix, aux Grands Montets. Deux alpinistes lituaniens, un homme et une femme, sont décédés. Le troisième alpiniste de la cordée est indemne.

C'est  la première avalanche mortelle de l'hiver dans les Alpes. Elle a fait deux morts, ce dimanche 3 janvier,  en milieu de journée, à Chamonix , en Haute-Savoie. Trois alpinistes lituaniens évoluaient sur l’itinéraire de la "Petite verte", au dessus des Grand Montets, vers 13h, lorsqu'ils ont été emportés par une plaque à vent. Ils étaient à 3.400 mètres.

Cette accumulation de neige s'est rompue, on ne sait pas encore si ce sont les alpinistes qui l'ont déclenchée. Elle a entraîné les trois personnes et dans la chute, une femme a basculé tout en bas du couloir où elle est décédée. 

Les trois alpinistes ont été emportés par une plaque à vent

Les deux autres alpinistes ont réussi à s'agripper, mais l'un d'eux est également décédé. On en connaît pas encore les circonstances exactes de sa mort mais "il pourrait avoir heurté un rocher ou avoir été étranglé par sa corde" d'après Jean-Louis Verdier, adjoint au maire de Chamonix, chargé de la montagne. 

Le troisième alpiniste est lui indemne.

Jean-Luis Verdier, adjoint au maire de Chamonix.

Ces trois Lituaniens étaient visiblement des alpinistes "confirmés", "leur équipement semblait satisfaisant" selon Jean-Louis Verdier.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Bonneville et confiée au PGHM de Chamonix. Le Peloton de gendarmerie de haute montagne appelle donc à la plus grande prudence dans les prochains jours.

Les risques d'avalanche sont très élevés en ce moment

Le situation est très dangereuse, en ce moment, en montagne. 

"Les conditions sont très instables après les chutes de neige du week-end"

Dans un communiqué, le Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a également appelé "chacun à la plus grande prudence en raison des risques élevés d'avalanche, notamment dans les Alpes. A la suite de fortes précipitations, le degré de risques est évalué à 3 ou 4 sur une échelle de 5 selon les zones concernées".