Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Chantage à la "sextape" : Karim Benzema est mis en examen et n'a plus le droit d'entrer en contact avec Mathieu Valbuena

jeudi 5 novembre 2015 à 9:09 - Mis à jour le jeudi 5 novembre 2015 à 15:08 Par Julien Baldacchino, France Bleu Gironde, France Bleu Provence et France Bleu

Après avoir passé la nuit en garde à vue, le footballeur Karim Benzema a été mis en examen, a annoncé le parquet ce jeudi midi. L'international est soupçonné d'avoir participé à une tentative de chantage envers Mathieu Valbuena, autour d'une vidéo des ébats sexuels de ce dernier.

Karim Benzema, attaquant de l'équipe de France
Karim Benzema, attaquant de l'équipe de France © Maxppp

Karim Benzema a été mis en examen pour "complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit puni d'au moins cinq ans d'emprisonnement (en l'espèce le chantage)", a annoncé le parquet ce jeudi. Il est également soumis à un contrôle judiciaire qui lui interdit d'entrer en contact avec Mathieu Valbuena, avec qui il évolue en équipe de France.

L'interdiction de rencontrer Mathieu Valbuena va compliquer la tâche du sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, à une semaine de deux matches de préparation pour l'Euro-2016 contre l'Allemagne et l'Angleterre. Les deux joueurs n'ont de toutes façons pas été convoqués pour ces deux rendez-vous, mais quid de l'après ?

>> À LIRE AUSSI : Valbuena et Benzema ne sont pas convoqués par Deschamps

Benzema a-t-il reconnu les faits ?

Selon une source proche du dossier citée par l'AFP, l'attaquant du Real Madrid "a reconnu être intervenu auprès de Valbuena à la demande d'un ami d'enfance, approché par trois escrocs qui avaient en leur possession la sex-tape". Il se serait mis d'accord avec cet ami d'enfance "sur ce qu'il devait dire pour que son coéquipier négocie exclusivement avec lui", en pensant simplement "rendre service à son ami" sans penser qu'il portait tort à Mathieu Valbuena. 

L'avocat du joueur a formellement démenti ces informations, et assure que Karim Benzema n'a pas reconnu être intervenu dans le chantage"Karim Benzema n'a rien reconnu du tout, il proclame son innocence et il est de tout cœur avec son ami", a déclaré Me Sylvain Cormier à la presse après la mise en examen de son client. 

Une discussion à Clairefontaine

Les enquêteurs sont particulièrement intéressés par une conversation qui a eu lieu le 5 octobre à Clairefontaine, camp de base de l'équipe de France, dans laquelle Karim Benzema aurait conseillé à Mathieu Valbuena de payer la "rançon" exigée par les maîtres chanteurs pour éviter la diffusion de ses vidéos intimes. 

Avant les aveux du footballeur, les enquêteurs tentaient donc de déterminer s'il s'agissait d'un simple conseil ou d'une pression. Car les trois maîtres chanteurs, actuellement incarcérés, avaient contacté un proche du frère de Benzema pour parvenir à leurs fins d'extorsion de fonds. La veille, l'avocat de Karim Benzema a assuré que celui-ci n'a "pris aucune part" dans cette affaire. 

>> À LIRE AUSSI : Comment Mathieu Valbuena aurait été trompé