Faits divers – Justice

A chaque grosse pluie, cave inondée et ascenseur en panne dans des HLM à Avignon

Par Aurélie Lagain et Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse et France Bleu jeudi 15 octobre 2015 à 11:23

ascenseur (illustration)
ascenseur (illustration) © Radio France - Aurélie Lagain

Depuis sa construction, il y a cinq ans, une résidence à loyer modéré d'Avignon est inondée à chaque fort épisode pluvieux, et les ascenseurs restent en panne pendant plusieurs jours.

Depuis lundi, il n'y a plus d'ascenseur à la résidence HLM "Les portes du palais" à Avignon, près de la route de Montfavet. A chaque fois qu'il pleut beaucoup, les trois bâtiments ont leurs garages inondés. Les ascenseurs ne fonctionnent plus pendant 15 jours, il n'y a plus de télévision, plus de lumière dans les escaliers.

Les 120 locataires en ont assez, car ça se passe comme cela cinq ans, depuis la construction de la résidence.

Reportage de Jean-Michel Le Ray

Devant l'ascenseur immobile, une femme s'énerve : "C'est très souvent ! Ma fille habite au cinquième, avec ses trois petits, elle est seule ! C'est souvent la galère !"

Martine Régnier habite aussi au cinquième étage sans ascenseur, elle se déplace avec une canne, et appréhende chaque gros épisode de pluie.

"Au début je mettais ma voiture (dans le garage), je ne la mets plus, maintenant elle dort dehors. Et à chaque fois que je suis inondée, je suis obligée d'aller à la déchetterie jeter mes affaires.  Pourquoi c'est dans cette situation depuis 2010 ! Tout de suite ça a été la panique avec l'ascenseur."

Martine Régnier et son amie Françoise

Son amie Françoise s'impatiente également. Pour signaler le dysfonctionnement, elle téléphone à l'employé du bailleur en charge de la résidence, mais les deux femmes tombent systématiquement sur une boîte vocale qui ne prend plus de messages: "Personne ne nous rappelle, il n'y a pas de gardien ! "

Le Nouveau logis provençal s'explique, confronté aux demandes de France Bleu Vaucluse. Il n'y a pas de travaux depuis cinq ans, car il y a un "vice de construction", affirme Pierre Fournon, son directeur. Une procédure judiciaire est en cours contre l'assurance dommage-ouvrage et le promoteur.

"Il y a un problème de conception du bâtiment qui génère des infiltrations au niveau du sous-sol et dans les postes des ascenseurs. Pour des raisons de sécurité, les ascenseurs se mettent à l'arrêt. Nous sommes obligés de faire pomper les fosses par un prestataire et ensuite l'opérateur de maintenance de l'ascenseur peut les remettre en route".

Pierre Fournon, directeur de "Nouveau logis provençal"