Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Charente : la Police nationale alerte sur des imposteurs qui prétendent travailler pour l'hôpital

- Mis à jour le -
Par , France Bleu La Rochelle

La Police nationale de la Charente lance un appel à la vigilance des patients des hôpitaux charentais. Ils sont nombreux à être victimes d'appels malveillants d'une plate-forme téléphonique qui prétend enquêter pour le service social du centre hospitalier d'Angoulême.

La police nationale met en garde les patients de l'hôpital
La police nationale met en garde les patients de l'hôpital © Radio France - Pierre MARSAT

Charente, France

C'est un appel à la vigilance qui a été lancé par la Police nationale de la Charente. De nombreuses personnes disent avoir été victimes d'appels malveillants de la part d'une plate-forme téléphonique. Cette dernière prétend enquêter pour le compte du centre hospitalier d'Angoulême. Des informations très personnelles sont demandées aux patients.

L'affaire a été dénoncée par le service social du centre hospitalier d'Angoulême, qui regroupe tous les hôpitaux de la Charente (Angoulême bien sûr, mais aussi Cognac, Barbezieux, ou Confolens). Pour lui, il n'a jamais été question de confier à une entreprise privée la gestion et le répertoire de tous les patients charentais. C'est pourtant ce qu'assurent les responsables de cette supercherie, qui n'hésitent pas à demander aux patients des informations confidentielles : leur nom, leur âge, la composition du foyer, et même leur numéro de carte bleue ! 

Au moins 150 victimes

Pas moins de 150 victimes de ces imposteurs se sont manifestés auprès des services du seul centre hospitalier de Girac à Angoulême. La finalité des ces manœuvres frauduleuses reste mystérieuse, mais on peut imaginer une usurpation de l'identité des victimes, et la falsification des papiers. La Police nationale de la Charente recommande à chacun d'être particulièrement vigilant, et surtout de ne pas communiquer les informations demandées.

Choix de la station

France Bleu