Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Charente : la solidarité s'organise autour du club de canoë-kayak d'Aubeterre, victime d'un incendie

-
Par , France Bleu La Rochelle

Une centaine de kayaks carbonisés, ainsi que 350 gilets de sauvetages et autant de pagaies. C'est le lourd bilan d'un incendie, ce week-end, au club de canoë-kayak d'Aubeterre-sur-Dronne. Le préjudice se compte en dizaines de milliers d'euros, mais les autres clubs charentais proposent leur aide.

Paysage de désolation sur les bords de la Dronne. Les bâtiments de stockage du club sont partis en fumée, avec une centaine de kayaks, 350 gilets de sauvetage et autant de pagaie. L'origine du sinistre serait électrique.
Paysage de désolation sur les bords de la Dronne. Les bâtiments de stockage du club sont partis en fumée, avec une centaine de kayaks, 350 gilets de sauvetage et autant de pagaie. L'origine du sinistre serait électrique. © Radio France - Dorian Bercheny

Aubeterre-sur-Dronne, France

En bordure de Dronne, la base nautique d'Aubeterre est installée dans un cadre idyllique, au pied d'un pont en pierre de taille. Mais quand on tourne la tête vers le club de canoë-kayak, c'est la désolation. Plusieurs jours après l'incendie qui a ravagé les locaux, ce week-end, l'odeur de brûlé flotte toujours dans l'air. Thomas Dieusaert, salarié du club, a la boule au ventre : "Sur nos quatre bâtiments, il n'y en a qu'un qui est indemne, notre club-house. Mais pour ce qui est des bâtiments de stockage, tout est parti."

Quelques morceaux de pagaies jonchent le sol, mais de la centaine de kayaks abrités dans un des bâtiments, il ne reste rien. La toiture est éventrée, quelques tuiles tombent encore. Le sinistre serait d'origine accidentelle, un problème électrique. Pour Thomas Dieusaert, le plus douloureux a été d'annoncer l'incendie aux licenciés, et notamment aux plus jeunes d'entre eux : "Beaucoup de pleurs ! Mais on va dire que ce n'est que du matériel." Le préjudice se chiffre tout de même en dizaines de milliers d'euros. Le club a également perdu 350 gilets de sauvetage, et toutes ses pagaies.

L'odeur de brûlé flotte encore sur les bords de Dronne. Le préjudice pour le club de canoë-kayak se compte en dizaines de milliers d'euros. Mais la solidarité s'organise. - Radio France
L'odeur de brûlé flotte encore sur les bords de Dronne. Le préjudice pour le club de canoë-kayak se compte en dizaines de milliers d'euros. Mais la solidarité s'organise. © Radio France - Dorian Bercheny

Prêt de matériel

Mais la solidarité s'organise. Depuis l'annonce de l'incendie, de nombreux clubs charentais ont proposé de prêter du matériel. Très utile notamment pour un jeune espoir du club, Hugo Pélissier, 13 ans, qui doit s'aligner sur une compétition début novembre, les championnats de France de descente. "Son bateau était prêt pour partir" rappelle Thomas Dieusaert. "J'espère qu'on lui trouvera du matériel et qu'il aura une médaille."

Le comité départemental et des fournisseurs ont aussi proposé de l'aide. A Aubeterre, les élus et les dirigeants du club promettent de tout faire pour accueillir les premiers touristes au printemps prochain. Thomas Dieusaert promet : "On a tous la rage, pour redémarrer le plus tôt possible !"

Seul le club-house, construit en 2014, a survécu aux flammes. Les élus et les dirigeants du club promettent de tout faire pour accueillir de nouveau des vacanciers pour des balades sur la Dronne au printemps prochain. - Radio France
Seul le club-house, construit en 2014, a survécu aux flammes. Les élus et les dirigeants du club promettent de tout faire pour accueillir de nouveau des vacanciers pour des balades sur la Dronne au printemps prochain. © Radio France - Dorian Bercheny
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu