Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Charente : le nombre d'interventions à cause des nuisances sonores augmente ces derniers jours

-
Par , , France Bleu La Rochelle

Les températures grimpent en Charente et certains habitants traînent tard dehors le soir pour se rafraîchir. Seulement, les gendarmes du département ont remarqué que le nombre de plaintes à cause du bruit augmentait. Ils appellent au calme.

Certains habitants n'arrivent plus à dormir. (Illustration)
Certains habitants n'arrivent plus à dormir. (Illustration) © Maxppp - Cyril SOLLIER

Charente, France

L'été, les fenêtres sont ouvertes et avec la montée des températures, beaucoup préfèrent rester dehors pour se rafraîchir. Les gendarmes de Charente rappellent que ce n'est pas une raison pour ne pas respecter les règles concernant les nuisances sonores. 

De nombreuses plaintes ces derniers jours

Les habitants sont de plus en plus nombreux à se plaindre du bruit le soir dans certaines communes du département. Selon les gendarmes, les interventions pour tapage nocturne augmentent.  

A Barbezieux-Saint Hilaire les riverains de la rue Victor Hugo ont eu du mal à dormir pendant quelques jours à cause d'un tapage nocturne régulier, par des jeunes. Au programme, des éclats de voix et de la musique à fond. 

Les gendarmes tentent d'abord la pédagogie. Sans succès. Dimanche, ils se sont donc rendus au domicile d’un jeune homme de 20 ans, le lieu de rendez-vous de la bande. Les enquêteurs sont repartis avec la chaîne stéréo, la barre de son et le poste de télévision, objets du délit. 

Ces derniers ont protesté et insulté les gendarmes. Ils ont été placés en garde à vue. 

450 euros d'amende 

Les gendarmes de Cognac en Charente mettent donc en garde contre l'excès de bruit la nuit. 

Ils recommandent vivement de baisser le son des appareils quand les fenêtres sont ouvertes.

Ils rappellent aussi que le tapage nocturne est sanctionné par une amende pouvant aller jusqu'à 450 euros. Les enceintes, télévision, chaîne stéréo ou barre de son qui ont ennuyé les voisins peuvent aussi être saisis. 

Choix de la station

France Bleu