Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Baignades autorisées ou interdites ?

-
Par , France Bleu La Rochelle

En Charente, les trois baignades interdites la semaine dernière pour cause de bactéries ont pu rouvrir. Malgré tout, la prudence est recommandée et le drapeau reste orange. La douche est vivement recommandée. Aux Gours, au nord d'Aigre, une autre baignade est interdite depuis lundi.

Sur la plage de la Guerlie, au lac de Lavaud, les enfants ne sont plus privés de baignade
Sur la plage de la Guerlie, au lac de Lavaud, les enfants ne sont plus privés de baignade © Radio France - Pierre MARSAT

Charente, France

En Charente, les trois baignades, interdites la semaine dernière pour cause de bactéries, ont pu rouvrir. A Réjallant, sur la commune de Condac près de Ruffec, la baignade est de nouveau autorisée depuis vendredi : le nombre d'escherichia coli a nettement baissé. Même chose au village vacances d'Ecuras près de Montbron, et sur la plage de la Guerlie au Lac de Lavaud, où la baignade n'est plus interdite depuis mardi : les taux de cyanobactéries (les fameuses "algues bleues") ont aussi diminué. C'est peut-être un effet de l'orage de samedi soir.

Attention prudence !

Néanmoins, à Ecuras comme à Pressignac sur la plage de la Guerlie, le drapeau orange est toujours en place : il est vivement conseillé de prendre une douche après s'être baigné, et de limiter la durée de la baignade. En revanche, aux Gours, l'étang de Point Folle est interdit à la baignade depuis lundi. 150 personnes étaient pourtant venues s'y baigner le weekend dernier. Là aussi, un taux trop élevé de cyanobactéries (279 000 cellules par millilitre, au lieu de 100 000) explique cette décision de fermeture. De nouvelles analyses sont attendues lundi prochain. 

Le mystère d'Aytré

En Charente-Maritime, les deux plages du Plantain à Aytré sont toujours interdites à cause d'une contamination bactériologique qui reste mystérieuse. L'étang de Thors dans l'est du département a revanche pu rouvrir. La suspension de la baignade Les Prés des Roches à Jonzac est désormais levée.

Choix de la station

France Bleu