Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Charente-Maritime : cinq arrestations après une quarantaine de cambriolages

-
Par , France Bleu La Rochelle

Cinq hommes ont été arrêtés lundi près de La Rochelle, soupçonnés d'être les auteurs de 36 cambriolages. Il y en a pour plus de 200.000 euros de préjudice.

Illustration - cambriolage
Illustration - cambriolage © Maxppp - René BYCH

Perigny, France

Une grosse mobilisation pour mettre fin à une longue série de cambriolages : pas moins de 80 gendarmes et un hélicoptère ont été mobilisés lundi aux abords de Périgny, près de La Rochelle. Les forces de l'ordre ont procédé à des interpellations au sein de la communauté des gens du voyage. Aboutissement d'une enquête sur des vols à répétition dans le secteur de La Rochelle et au-delà.

Au total, cinq hommes qui ont été arrêtés, âgés de 18 à 37 ans. Tous finalement mis en examen mercredi. Quatre d'entre eux ont été placés en détention provisoire. Le cinquième a été placé sous contrôle judiciaire.

Les cinq hommes sont soupçonnés d'une longue série de cambriolages, entre novembre et mars. 36 précisément, dont la moitié en Charente-Maritime, les autres en Vendée et dans les Deux-Sèvres.

Ils visaient principalement des buralistes, des magasins d'outillage et des supermarchés. Ils ont également volé des voitures chez des particuliers. Le préjudice s'élève à plus de 200.000 euros, sans compter les dégâts provoqués par les effractions.

Deux des cinq suspects ont reconnu une partie des faits, mais l'enquête se poursuit. Il s'agit maintenant d'établir les responsabilités de chacun, et de trouver d'éventuels receleurs.