Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Charente-Maritime : des drones sur les contrôles routiers, les manifestations ou les incendies

-
Par , France Bleu La Rochelle

Les pompiers, les gendarmes et les policiers de Charente-Maritime ont reçu ce matin les drones achetés pour eux par le Conseil Départemental. Les engins vont pouvoir être utilisés en cas de surveillance de manifestations, de filatures, pour repérer les victimes ou même pour des contrôles routiers

Trois télépilotes de drones ont été formés au sein de la gendarmerie
Trois télépilotes de drones ont été formés au sein de la gendarmerie © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Charente-Maritime, France

A 120 mètres de haut un drone est quasiment invisible : on ne l'entend pas, et on ne le voit pas. Surtout s'il est blanc, comme le drone pourtant massif utilisé par la gendarmerie de Charente-Maritime : "l'avantage de ce drone là, c'est qu'il devient invisible quand il y a du soleil". L'opérateur de la gendarmerie fait une démonstration sur la terrasse du conseil départemental. Ce matin, les élus de Charente-Maritime ont officiellement remis 4 drones aux services de sécurité intérieure. Deux aux pompiers, un à la gendarmerie et un à la police.  

Le drone utilisé par la gendarmerie de Charente-Maritime  - Radio France
Le drone utilisé par la gendarmerie de Charente-Maritime © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Un drone pour repérer les victimes 

Les engins vont venir en appoint des forces de l'ordre et des pompiers quand le besoin se fera sentir. Ça peut être pour surveiller une manifestation des gilets jaunes, ou pour faire des filatures aériennes, mais aussi  lors de la découverte d'un cadavre pour éviter de "polluer" une scène de crime. Les pompiers l'utilisent avec une caméra thermique et des projecteurs pour retrouver des victimes dans les décombres. Et leurs drones sont en capacité de les rassurer et d'aider à l'évaluation de leurs blessures : "vous êtes en présence d'un drone pompier" dit une voix synthétique, "bougez les bras si tout va bien". L'image transmise au poste de commandement peut aider à choisir un moyen de les secourir. Un drone a aussi été utilisé, pour faire une reconnaissance, par exemple, il y a quelques semaines lors de l'effondrement d'une maison, en plein centre ville de Nancras. La première fois qu'un de ses engins a été engagé, c'était au mois de mars raconte Fabrice Rigoulet Roze, le préfet de la Charente-Maritime "_après le naufrage du Grande América_, le drone a permis de faire de la surveillance de côte sur de grandes distances, avec une seule personne, en particulier sur l’île d'Aix. Il a pu sillonner la côte à plusieurs reprises" au moment où l'on craignait l'arrivée de boulettes de pétrole. 

Un appui lors des contrôles routiers 

Les drones ne sont pas directement utilisés lors des contrôles routiers : ils ne remplacement pas les radars, mais ils peuvent aider à avoir une vue d'ensemble, pour éviter par exemple les sur-accidents lors de l'intervention de gendarmes et de pompiers sur un premier carambolage. Ils sont aussi très utiles, sur les refus de contrôles indique le préfet de Charente-Maritime : "Un certain nombre de personnes dans notre département refusent, ou tentent de refuser les contrôles routiers par les forces de l'ordre. Le drone peut être un outil intéressant, en plus de l'action des motocyclistes". En cette période estivale, les drones vont aussi être utilisés lors des festivals, à la fois pour prévenir tout incident et surveiller la foule. Un d'entre eux devrait être engagé pour le festival Free Music de Montendre.