Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Charente-Maritime : l'appel à la prudence lancé aux utilisateurs de trottinettes électriques

-
Par , France Bleu La Rochelle

Après l'accident de trottinette électrique survenu à Rochefort en Charente-Maritime, où un jeune de 19 ans a été gravement blessé, les forces de l'ordre rappellent la réglementation en vigueur. Port du casque, lumières, on fait le point sur ce qui est obligatoire ou non.

Appel à la prudence aux utilisateurs de trottinettes électriques en Charente-Maritime (photo d'illustration)
Appel à la prudence aux utilisateurs de trottinettes électriques en Charente-Maritime (photo d'illustration) © Radio France - Aurélien Accart

Si de tels accidents restent rares à Rochefort en Charente-Maritime, ils n'en restent pas moins graves. Un jeune homme de 19 ans est gravement blessé après avoir percuté une voiture alors qu'il conduisait sa trottinette électrique jeudi 8 avril. Victime d'un traumatisme crânien, il était entre la vie et la mort lorsque les pompiers l'ont transporté au CHU de Poitiers. Une enquête est toujours en cours et vise à établir les circonstances exactes de cet accident. Cependant les policiers tiennent d'ores et déjà à rappeler la réglementation qui s'applique aux trottinettes électriques. 

Ce qui est obligatoire 

Jusqu'en octobre 2019, les trottinettes électriques n'appartenaient à aucune catégorie de véhicule du Code de la Route. Mais depuis cette date, des règles s'appliquent. "L'objectif est que tout le monde prenne conscience et soit éduqué aux dangers que représente la trottinette électrique. Pour que tout le monde soit en sécurité il faut respecter certaines règles", explique le commissaire Saudreau à Rochefort. 

- Comme les vélos, les conducteurs de ces engins doivent impérativement installer des lumières à l'avant et à l'arrière pour être visibles la nuit.
- Une trottinette électrique doit être assurée. Théoriquement ce type de véhicule est bridé à 25 km/h et doit être assuré pour rouler à cette vitesse maximale. Une trottinette débridée est donc considérée par les forces de l'ordre comme non assurée. L'amende est de 1 500 euros. 

Ce qui est interdit

- Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas autorisés à conduire des trottinettes électriques et il ne faut pas être plus d'une personne sur ce type de véhicule.
- Il est interdit de rouler sur les trottoirs. Le conducteur d'une trottinette électrique doit circuler sur la voie publique. Comme un vélo, si il y a une piste cyclable, il doit l'utiliser. Sinon il doit rouler sur la route, avec les voitures, et non pas sur la voie réservée aux bus.
- Rouler sur une trottinette électrique avec des écouteurs sur les oreilles est également passible d'une amende de 35 euros. 

Ce qui est conseillé 

"Lors de l'accident qui est survenu à Rochefort, même si les circonstances exactes restent à établir, un casque aurait permis de réduire les dégâts", affirme le commissaire Saudreau. S'il est fortement conseillé, le port du casque n'est pas encore obligatoire. "Ce n'est pas simplement une question de vitesse. Comme un piéton ou un cycliste, un conducteur de trottinette électrique est très vulnérable lors d'un choc avec une voiture par exemple. Vous pouvez avoir un traumatisme crânien même si vous roulez à 30km/h", précise le commissaire Saudreau. Pour faire respecter ces règles et rappeler les consignes de prudence, des contrôles seront effectués dans les prochaines semaines et les prochains mois. 

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess