Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Charente-Maritime : les pollueurs sensibilisés à la préservation de l'environnement

mardi 12 février 2019 à 11:13 Par Gérald Paris, France Bleu La Rochelle

Le 2 avril prochain, huit à dix personnes effectueront un stage de citoyenneté "environnement" pendant une journée, avec une partie au cœur de la réserve naturelle de la Massonne. Une sensibilisation pour des personnes qui se sont mises en infraction pour des questions d'environnement.

Réserve naturelle de la Massonne au sud de Rochefort
Réserve naturelle de la Massonne au sud de Rochefort © Radio France - Gérald Paris

La Gripperie-Saint-Symphorien, France

C'est novateur et c'est une réponse pénale originale qui va être proposée par le tribunal de Saintes dès le mois d'avril. Pour des personnes prises en flagrant délit de pollution, comme un dépôt de poubelles en pleine nature, du prélèvement d'eau non autorisée pour des irrigants, une légère pollution aux hydrocarbures dans un port, ou encore pratiquer du moto-cross dans une réserve naturelle, au lieu d'une amende et d'un passage au tribunal correctionnel, Nicolas Septe, le procureur de Saintes se tourne vers des mesures alternatives aux poursuites. 

Au centre, Nicolas Septe le procureur de Saintes  - Radio France
Au centre, Nicolas Septe le procureur de Saintes © Radio France - Gérald Paris

En clair, pour éviter aussi d'engorger les tribunaux avec des affaires mineures, à Saintes, la justice va donc mettre en place une réponse proportionnée. Le stage de citoyenneté "environnement" sera donc proposé aux personnes non récidivistes. La condamnation est effective, inscrite à l'extrait numéro 1 du casier judiciaire, et cela coûte 160 euros pour une journée de sensibilisation à la préservation de la nature. 

Pendant une matinée, une partie théorique se déroulera à la salle des fêtes de la Gripperie-Saint-Symphorien en présence de garde de l'ONCFS, l'office national de la chasse, et de la faune sauvage. L'après midi se déroulera sur le terrain, au cœur de la réserve naturelle de la Massonne, un écrin d'une centaine d'hectares entre deux zones Natura 2000, le marais de Brouage et les Landes de Cadeuil. Une zone exceptionnelle avec pour la flore, pas moins de 600 espèces répertoriées.      

Le procureur de Saintes envisage de proposer ces stages au parquet de La Rochelle

Une nouvelle réponse de la justice pour faire face aux petits pollueurs, qui bien souvent méconnaissent aussi la réglementation. Pour le premier stage prévu le 2 avril, il y aura une dizaine de personnes. Deux ou trois stages de ce type seront organisés d'ici à la fin de l'année. Le procureur de Saintes espère très vite l'étendre à une centaine de personnes. Il envisage même de proposer le principe au parquet de La Rochelle. 

"On a tous échoué jusqu’à présent pour arriver à préserver notre environnement." - Patrick Picaud président de l'association Nature environnement 17 

Avec son association Nature environnement 17, Patrick Picaud milite depuis 50 ans pour la protection de la nature. Il voit d'un bon œil la mise en place de ces stages. "On a tous échoué jusqu’à présent pour arriver à préserver notre environnement" estime t-il " il faut tenter de nouvelles choses, on ne sait jamais cela peut servir d'exemple !"