Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

Charente-Maritime : les salles de sports restent fermées au moins jusqu'au 20 janvier à cause de la Covid-19

-
Par , France Bleu La Rochelle

Les salles de sports en Charente-Maritime comme partout en France ne pourront pas rouvrir avant le 20 janvier au moins. Emmanuel Macron l' annoncé mardi soir

Salle de sports"La Base"  à Puilboreau
Salle de sports"La Base" à Puilboreau - Juliette-Gaubert-Remilly

Le couperet est tombé mardi soir avec l'allocution du président Emmanuel Macron , les salles de sports et de fitness ne pourront pas rouvrir en Charente-Maritime, pas avant au moins le 20 janvier, comme partout en France, à cause de l'épidémie de coronavirus. Tout comme les bars et restaurants les salles de sports  devront attendre la troisième phase du plan d'allègement présenté cette semaine par le président de la république.

La salle de sports de Puilboreau
La salle de sports de Puilboreau - Juliette Gaubert-Remilly

"Le premier confinement ça a été un choc"

Mauvaise année pour les salles de sports, la réouverture le 3 juin après le premier confinement n'aura été que de courte durée.  "Le premier confinement ça a été un choc" confie Juliette Gaubert-Remilly qui dirige la salle de sports "la base" à Puilboreau depuis novembre 2017. Et pourtant un véritable élan de soutien s'est crée autour de son établissement, grâce à des  séances de sports en ligne le soir sur Facebook. "Des  Live sur internet pour pouvoir continuer à être en contact avec nos clients' raconte Juliette, qui explique avoir eu jusqu'à 6000  vues par soir les premiers jours, c'est dix fois plus que le nombre de ses adhérents. 

Une salle de sport sans clients à Puilboreau
Une salle de sport sans clients à Puilboreau - Juliette Gaubert-Remilly

Le deuxième confinement vécu plus durement

Beaucoup de solidarité sur les réseaux sociaux  témoigne Juliette , mais le déconfinement qui a suivi le 3 juin n'a pas répondu aux attentes des dirigeants de salles de sports. "Entre les deux confinements ça a été très difficile" se souvient-elle "on a rouvert mais les gens ont eu peur de revenir en salle". Le deuxième déconfinement a, lui, pris de court cette responsable de salle de sports, car la Charente-Maritime semblait relativement épargnée, explique encore Juliette. Une certaine lassitude s'est déjà installée par rapport aux clients poursuit-elle ce qui explique à ses yeux que les rendez-vous "Live" sur Facebook sont aujourd'hui beaucoup moins suivis. "C'est très, très compliqué pour nous" ajoute Juliette qui ne s'attendait pas à ce qu'Emmanuel Macron annonce une réouverture immédiate des salles de sports et qui s'interroge : "Si on avait ouvert, que se serait-il passé, est ce que les clients seraient revenus ou auraient continué à avoir peur ?". Il faut pouvoir payer les salariés (quatre coaches) payer son loyer, sans être sûr que les clients seront au rendez-vous alors la  dirigeante veut croire que les aides de l'Etat lui permettront de tenir, à défaut de pouvoir rouvrir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess