Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Charente-Maritime : plusieurs malaises dans un lycée de Saint-Jean d'Angély

lundi 11 mars 2019 à 16:38 - Mis à jour le lundi 11 mars 2019 à 17:19 Par François Petitdemange, France Bleu La Rochelle

Plusieurs lycéens ont été victimes de malaise ce lundi après-midi au sein du lycée Louis-Audoin-Dubreuil de Saint-Jean d'Angély en Charente-Maritime. D'autres ont aussi été touchés au Musée Municipal. Les secours évoquent "une grosse fatigue".

Illustration - véhicule de pompiers
Illustration - véhicule de pompiers © Maxppp - Alexandre MARCHI

Saint-Jean-d'Angély, France

Vaste intervention des pompiers ce lundi après-midi au Lycée Audoin-Dubreuil de Saint-Jean d'Angély en Charente-Maritime après plusieurs malaises. Trois élèves en ont été victimes au sein de l'établissement. Quatre ont subi la même chose lors d'une sortie scolaire au Musée Municipal de la ville.

Les nombreux pompiers mobilisés ont procédé au recensement des lycéens malades. Le SMUR a installé un PC dans le lycée. Après avoir craint une intoxication alimentaire, les secours évoquent finalement plutôt "une grosse fatigue", selon les mots du médecin du SMUR rapportés par le Rectorat de Poitiers. Selon eux, il n'y aurait pas de relations de causes à effets entre les malaises du lycée et ceux du musée.

La proviseure du lycée Audoin-Dubreuil explique que certains élèves ont été victimes d'un certain stress en période d'examen, et que d'autres ont aussi subi une gastro-entérite. Elle se veut surtout très rassurante, alors qu'approche la journée porte-ouverte du lycée ce samedi entre 8h30 et 12h30 : malgré l'agitation générée par la multiplication des cas, il n'y avait "rien d'anormal" dans la situation d'aujourd'hui.