Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Charente-Maritime : profanation à l'église de Tonnay-Charente

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

C'est un meuble sacré pour les catholiques : le tabernacle de l'église de Tonnay-Charente a été forcé ce week-end. Les hosties qu'ils contenait ont été répandues sur le sol, à l'exception de l'ostie "consacrée" qui a disparu, emportée avec le petit plat sur lequel elle était déposée.

Profanation à Tonnay-Charente : une fois le tabernacle forcé, les osties qu'il contenait ont été répandues devant le sol de l'église.
Profanation à Tonnay-Charente : une fois le tabernacle forcé, les osties qu'il contenait ont été répandues devant le sol de l'église. - Evens Joseph, curé de Tonnay-Charente

Tonnay-Charente, France

"C'est très grave" assure l'évêque de La Rochelle et Saintes, Georges Colomb. Dans la journée de samedi, l'église de Tonnay-Charente, près de Rochefort en Charente-Maritime, a été visitée par un ou plusieurs personnes. "Ce ne sont pas de simples cambrioleurs" poursuit l'évêque, qui évoque une "profanation". Les faits ont été découverts samedi, à la réouverture de l'église, vers 18h.

Le tabernacle, petit meuble sacré pour les catholiques, a été forcé, les hosties qu'il contenait répandues sur le sol. Une grande hostie dite "consacrée" car elle représente le corps du Christ et fait l'objet pour cela de l'adoration des croyants, a été dérobée avec la "lunule", le petit plat qui sert à l'accueillir. Enfin des plaques de plâtre stockés près de l'harmonium ont été jetés dans l'allée centrale.

La police de Tonnay-Charente s'est rendue sur place pour faire des constatations. Le curé de l'église doit déposer plainte mardi matin, ainsi que le maire de la commune. Du côté de l'église catholique, une messe dite "de réparation" se tiendra à Tonnay jeudi soir à 18h, célébrée par le vicaire général du diocèse.

Faut-il y voir un acte sataniste ? Cette croix retournée au niveau de la chaire pourrait le laisser penser. - Aucun(e)
Faut-il y voir un acte sataniste ? Cette croix retournée au niveau de la chaire pourrait le laisser penser. - Evens Joseph, curé de Tonnay-Charente
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu