Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Charente-Maritime : un agent des routes victime d'un grave accident à Mortagne-sur-Gironde

-
Par , France Bleu La Rochelle

La victime, un homme de 45 ans, participait à une action de fauchage ce mardi matin. Une voiture a violemment percuté son camion qui a été projeté sur lui. Très grièvement blessé, il a été conduit par hélicoptère au CHU de Poitiers.

La faucheuse du département précédait un camion de présignalisation. C'est lui qui a été violemment percuté par un automobiliste tentant de doubler. (Illustration)
La faucheuse du département précédait un camion de présignalisation. C'est lui qui a été violemment percuté par un automobiliste tentant de doubler. (Illustration) © Maxppp - Jean Pierre Amet

Ce matin peu avant 11h, une équipe des routes du département de la Charente-Maritime (DID) était occupée à faucher le bas-côté sur la D730 à Mortagne-sur-Gironde, quand une voiture a voulu doubler le convoi comprenant un engin de fauchage.

Mais l'automobiliste de 82 ans a mal évalué les distances, et il a du se rabattre brutalement. Il a alors percuté violemment le camion de pré-signalisation du chantier, qui sous la force du choc a été projeté sur un agent situé sur le bas-côté, occupé aux finitions avec son rotofil.

Mauvaise évaluation des distances

La victime, un homme de 45 ans, a été très grièvement blessé. Considéré en urgence absolue, l'homme a dû être conduit par hélicoptère vers le CHU de Poitiers. Aux dernières nouvelles, ce mardi après-midi, l'homme devait subir encore des examens mais il était conscient.

L'automobiliste de 82 ans est indemne, mais très choqué. Ni alcoolisé, ni sous l'emprise de stupéfiants, il a été confié à sa famille, en attendant son audition dans les prochains jours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess