Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Charente : un footballeur victime d'un malaise mortel

lundi 25 mars 2019 à 17:56 Par Pierre Marsat, France Bleu La Rochelle et France Bleu

Un footballeur est décédé dimanche en plein milieu d'un match. Âgé de 36 ans, il a été pris d'un malaise, il s'est effondré au sol. Il a été transporté à l'hôpital où il est décédé dans la soirée.

Photo d'illustration, camion de pompiers.
Photo d'illustration, camion de pompiers. © Radio France - Victor Vasseur

Saint-Cybardeaux, France

Dimanche le Football-Club de Saint-Cybardeaux (5ème division départementale) affrontait l'équipe de Verdille, sur le terrain de Beauvais-sur-Matha (Charente-Maritime). Le drame s'est déroulé en plein milieu du match. C'était seulement le troisième match de la victime sous les couleurs de Saint-Cybardeaux, car il habite à La Rochette. Les causes exactes de son malaise ne sont pas encore connues.

Impossible d'avoir un médecin pour chaque match

En cinquième division départementale, il n'y a aucune obligation médicale. Si, en régionale, la présence d'un médecin ou d'un kiné est nécessaire, ce n'est pas le cas en départementale. Il faut savoir qu'il y a environ 500 matches, chaque weekend, dans le département de la Charente, rappelle la Ligue Nouvelle Aquitaine de football. Il est impossible d'assurer la surveillance médicale de toutes ces rencontres. 

Aucun protocole de soins n'est prévu. La fédération souhaite qu'il y ait un défibrillateur dans chaque stade, comme il doit y avoir des trousses de premier secours. Mais c'est au club de vérifier l'existence de ces dispositifs.