Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Charente : un homme de 19 ans comparaît pour une trentaine de cambriolages chez des personnes âgées

-
Par , France Bleu La Rochelle
Saint-Michel, Charente, France

Un individu de 19 ans sera jugé cet après-midi à Angoulême pour des cambriolages sur des personnes âgées. Au total, 21 lui sont reprochés. Il avait déjà été jugé puis incarcéré en mai 2019 pour 9 vols avec effraction. Il a reconnu une grande partie des faits après une nouvelle garde à vue hier.

L'homme s'en prend principalement à des personnes âgées qui ont entre 80 et 90 ans.
L'homme s'en prend principalement à des personnes âgées qui ont entre 80 et 90 ans. © Radio France - Bastien Munch

Une trentaine de cambriolages chez des personnes âgées principalement dans la commune de Saint-Michel, à 15 minutes à l'ouest d'Angoulême, en Charente. Voilà les faits reprochés à cet homme de 19 ans qui avait déjà été jugé en mai dernier pour neuf vols avec effraction.

Il reconnaît presque tous les nouveaux cambriolages

Il avait été incarcéré au centre de détention d'Uzerche (16) mais il est repassé en garde à vue, ce mercredi, après que les enquêteurs ont relevé 21 nouveaux cambriolages qui font état du même mode opératoire. La majeure partie des victimes ont entre 80 ans et 90 ans. Il a reconnu 13 de ces 21 nouveaux cambriolages. Il risque 10 ans de prison.

Procès reporté au 27 février

Cagoulé, le cambrioleur présumé s'introduisait dans les maisons en plein jour, en n'hésitant pas à fracasser la vitre des victimes. Il volait des sacs à main, de l'argent liquide, des cartes bancaires ou encore des ordinateurs.

Il devait être jugé dans l'après-midi, en comparution immédiate, à Angoulême mais le procès a été reporté au 27 février.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu