Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Charleville-Mézières : trois mineurs en garde à vue après l'agression filmée d'un jeune homme handicapé

Une vidéo montrant l'agression d'un jeune homme handicapé à Charleville-Mézières (Ardennes) a été largement diffusée sur les réseaux sociaux. Deux mineurs, soupçonnés d'être les auteurs des violences, et un troisième qui aurait filmé la scène ont été placés en garde à vue.

Une enquête est en cours après l'agression d'un jeune homme handicapé à Charleville-Mezières
Une enquête est en cours après l'agression d'un jeune homme handicapé à Charleville-Mezières - Capture écran twitter

Les images diffusées sur les réseaux sociaux sont violentes. Une vidéo d'un peu moins d'une minute où l'on voit deux jeunes hommes en frapper un autre. La scène s'est déroulée vers 18 heures le 2 janvier 2020 à Charleville-Mézières (Ardennes).

Selon la police de Charleville-Mézières, trois personnes ont été interpellées ce vendredi matin et placées en garde à vue : deux mineurs soupçonnés d'être les auteurs des coups et un troisième qui aurait filmé la scène.  Ils ont entre 13 et 16 ans. L'un d'entre eux reconnaît l'agression. Ils seront prochainement présentés à un juge mais ne peuvent pas être placés en détention provisoire.

Dans un message sur le réseaux social Twitter, le maire de la ville Boris Ravignon indique que le réseau de caméras de charleville-Mézières a permis "l'intervention immédiate de la Police municipale et l'action efficace de la Police nationale" et "de mettre en sécurité la victime et d’appréhender les agresseurs." Une information confirmée par le Procureur de la République de Charleville-Mézières.

Les forces de l'ordre indiquent que la victime était connue des services de police pour d'autres affaires, sans plus de précisions. Il s'est présenté vers 21 heures au commissariat ce jeudi et a porté plainte. Ce jeune majeur est placé sous tutelle ou curatelle et souffre de déficience intellectuelle. Deux jours d'ITT lui ont été prescrits. 

La police nationale demande aux internautes de ne pas relayer la vidéo. 

Depuis la diffusion de cette agression sur les réseaux sociaux, les adresses et numéros de téléphone des agresseurs présumés ont été divulgués par des internautes. "Halte à la chasse à l'homme" dit aujourd'hui le Procureur qui rappelle que la diffusion de l’identité des agresseurs est passible elle aussi de poursuites. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu