Faits divers – Justice

Charlie Hebdo : la plaque commémorative masquée à cause d'une faute d'orthographe sur le nom de Wolinski

Par Julien Baldacchino, France Bleu mardi 5 janvier 2016 à 11:32 Mis à jour le mardi 5 janvier 2016 à 14:50

© Radio France - Mathilde Lemaire

Quelques minutes à peine après son inauguration, la plaque commémorant les attentats à Charlie Hebdo a été masquée par un tissu noir. En cause, une faute d'orthographe sur le nom de Georges Wolinski, qui a entraîné de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

"Georges Wolinsky", peut-on lire parmi les noms mentionnés sur la plaque commémorative inaugurée ce mardi en hommage aux victimes des attentats de Charlie Hebdo. Or le nom du dessinateur tué le 7 janvier 2014 dans l'attaque du journal par les frères Kouachi s'écrit "Wolinski", avec un "i" et non un "y". 

La découverte de cette faute d'orthographe a suscité de nombreuses et vives réactions sur les réseaux sociaux, quelques minutes à peine après l'inauguration mardi matin. Interrogée à ce sujet, la mairie de Paris a répondu que la faute venait de l'entreprise qui a gravé la plaque. Il y aura une nouvelle plaque d'ici 48 heures, a indiqué la mairie. Sur Twitter, plusieurs journalistes affirment que lorsque le visuel de la plaque a été dévoilé lundi, il ne contenait pas de faute.

La Ville de Paris a informé la veuve de Georges Wolinski de la modification à venir de la plaque. Celle-ci a affirmé avoir pris acte. En fin de matinée, la plaque, accrochée à la façade des anciens locaux de Charlie Hebdo a été recouverte d'un tissu noir. Et ce mardi après-midi, elle a été corrigée au mastic, dans l'attente d'une nouvelle plaque. 

Partager sur :