Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Charte Vigilance citoyenne à Aixe-sur-Vienne : "c'est le contraire du vivre-ensemble !"

-
Par , France Bleu Limousin

Le dispositif lancé pour lutter contre les incivilités et les cambriolages, à Aixe-sur-Vienne, pose énormément de questions selon la Ligue des droits de l'homme et le Syndicat des avocats de France. Maître Edith Verger-Morlighem, ex-bâtonnière de Limoges, y voit une incitation à la délation.

Edith Verger-Morlighem s'exprime là en tant que membre de la Ligue des droits de l'homme et du syndicat des avocats (archive)
Edith Verger-Morlighem s'exprime là en tant que membre de la Ligue des droits de l'homme et du syndicat des avocats (archive) © Radio France - Nathalie Col

Demander à des habitants d'être attentifs aux allées et venues dans un quartier, pour prévenir la délinquance : c'est le principe d'une charte mise en oeuvre à Aixe-sur-Vienne. Mais ce dispositif de type "voisins vigilants" risque d'avoir des effets pervers, estime Maître Edith Verger-Morlighem, avocate à Limoges, au nom de la LDH et du syndicat des avocats de France. Elle répondait à 8h15 aux 3 questions de Jérôme Edant.   

Qu'est-ce qui vous choque, dans cette charte ?   

Tout. Ce qui est inquiétant, c'est qu'on ne sait pas exactement le rôle de ces personnes.  Une infraction pénale, moi je sais ce que c'est : elle est définie par le code pénal. Et ces règles sont protectrices.  Là, le flou rend le dispositif dangereux. Parce que c'est quoi une incivilité ?  Une dégradation publique, une injure, le code pénal les définit. Mais une incivilité, où est-ce que ça commence, et où est-ce que ça finit ? Quels faits vont dénoncer ces voisins dits vigilants ?  Qu'en fera-t-on ?   

Très clairement, vous craignez de la délation...   

C'est cela. On peut penser que des personnes seront particulièrement responsables, auront à cœur d'accomplir une mission, en respectant toutes les règles et l'intimité de la vie privée. Et puis on peut avoir des gens qui, peut-être de bonne foi, dénonceront ce qui leur paraît anormal mais qui est anodin. Prenons un exemple caricatural mais actuel : surveiller les démarchages. Est-ce que si on voit passer une dame avec un panier d'osier, on va la dénoncer car elle risque d'embêter les voisins ? Est-ce qu'un homme semblant venir de l'autre côté de la Méditerranée et portant une barbe va être stigmatisé comme danger potentiel ?   

Le but, c'est quand même d'éviter des infractions... ça n'est pas positif ?  

Il y a des institutions pour cela, des gendarmes. Et s'ils sont trop peu nombreux, c'est de la responsabilité de l'autorité publique ! Est-ce que le citoyen doit se substituer à l'autorité publique ? Et puis quelle ambiance dans les quartiers ? Est-ce que ces voisins vigilants seront clairement identifiés ? Ou est-ce que chacun va se mettre à soupçonner son voisin ? Ce n'est pas ça le vivre-ensemble, c'est exactement le contraire ! Quand il n'y a pas de confiance, pas de solidarité, on crée des problèmes là où il n'y en avait peut-être pas.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu