Faits divers – Justice

Château de Versailles : des employés mis en examen pour avoir vendu des faux tickets à des touristes

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région et France Bleu mercredi 12 octobre 2016 à 15:43 Mis à jour le mercredi 12 octobre 2016 à 16:02

Château de Versailles
Château de Versailles © Radio France - Bruno Levesque

Trois hommes et deux femmes âgés de 21 à 34 ans, employés du château de Versailles, ont été mis en examen mardi pour escroquerie. Ils sont soupçonnés d'avoir vendu des milliers de faux tickets à des touristes.En deux mois, ils auraient empoché 250.000 euros.

Cinq employés du château de Versailles ont été mis en examen mardi pour avoir vendu à des touristes des milliers de faux billets pour les spectacles des "Grandes eaux" musicales. Ces employés sont des saisonniers salariés de la société Château de Versailles Spectacle qui produit les spectacles organisés sur le site. Les Grandes eaux musicales se déroulent dans les bassins et les bosquets du jardin du château.

Le scénario de la bande, trois hommes et deux femmes âgés de 21 à 34 ans, était bien rodé. Pendant la semaine, indique une source proche de l'enquête, les suspects écoulaient de vrais tickets déjà utilisés. Le weekend, comme au moment de leur interpellation, ils donnaient de faux tickets aux touristes. Les touristes payaient ces billets en liquide et des complices leur faisaient passer les contrôles. Au moment de son arrestation en flagrant délit dimanche, l'un des hommes portaient sur lui 150 faux tickets qu'il vendait à 10 euros pièce. Ces billets permettaient d'accéder non seulement au spectacle des "Grandes eaux" des jardins mais aussi au petit train du château, précise le parquet.

Un préjudice de plusieurs centaines de milliers d'euros

En deux mois, les escrocs auraient empoché près de 250.000 euros estime le Château de Versailles. Le préjudice pourrait être encore plus lourd. La police épluche l'ensemble de l'année 2016 car elle pense que ces ventes de faux tickets pourraient avoir commencé bien avant le mois d'août de cette année. "Ils ont été trop gourmands" soulignent les enquêteurs qui essayent désormais de trouver d'éventuels complices.

Pris en flagrant délit

C'est la direction du château de Versailles qui a permis l'arrestation. Elle avait des soupçons. Elle a alerté la police qui a pris la bande en flagrant délit dimanche. L'un des hommes arrêtés, qui est soupçonné d'être le meneur, a été écroué. Il était saisonnier depuis quatre ans. "Il n'a pas reconnu toute la responsabilité" dans le délit, indique une source proche de l'enquête. Les quatre autres suspects, qui sont aussi des saisonniers, ont été placés sous contrôle judiciaire. Ils sont tous mis en examen pour "escroquerie en bande organisée et faux".

Le domaine de Versailles est l'un des sites les plus visités de France. En 2015, il a accueilli 7,4 millions de visiteurs.

Partager sur :