Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Châteaubriant : le combat d'un lanceur d'alerte pour faire annuler son licenciement

mercredi 19 septembre 2018 à 4:35 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

Pierre Hinard espère obtenir l'annulation de son licenciement survenu en décembre 2008. Cet ancien cadre de chez Castel Viandes à Châteaubriant est à l'origine du scandale de remballe de viande avariée. Une affaire qui est toujours à l'instruction et pour laquelle il y a quatre mises en examen.

Perquisition dans l'entreprise de Castel Viandes à Chateaubriant en février 2013.
Perquisition dans l'entreprise de Castel Viandes à Chateaubriant en février 2013. © Maxppp -

Châteaubriant, France

L'audience se tient ce mercredi après-midi devant le tribunal des prud'hommes de Nantes. Pierre Hinard espère obtenir l'annulation de son licenciement.

Licencié une heure après avoir lancé l'alerte

C'est en décembre 2008 que le responsable qualité viande est mis à pied pour "faute et insubordination", une heure seulement dit t'il après avoir lancé l'alerte et déclaré la remballe de viande avariées à l'inspection vétérinaire. 

Il publie un livre : "Omerta sur la viande"

Pierre Hinard est licencié, mais il n'en reste pas là. Il publie un livre."Omerta sur la viande". 234 pages.  Il y dénonce une pratique de remballe, des steacks impropres à la consommation reconditionnés et vendus aux industriels, notamment aux restaurants Flunch. Le livre se vend bien. Plus de 15 000 exemplaires écoulés. 

Un livre qui ne mérite pas d'être lu, un ramassis de haine - s'indignait à l'époque Benoît Chabert l'un des avocats de Castel Viandes.

Abandon des poursuites en diffamation

La société porte plainte en diffamation. Puis la veille du procès début janvier 2018, elle fait machine arrière. Castel Viandes abandonne ses poursuites à l'encontre de Pierre Hinard.  En parallèle la société est poursuivie pour tromperie aggravée; Castel Viandes en tant que personne morale, le PDG du groupe, la responsable qualité, l'ingénieur en charge de la production sont mis en examen. L'instruction est toujours en cours, cinq ans après les perquisitions la date du procès n'est pas connue.  

Pierre Hinard confiant

Aujourd'hui c'est une autre audience qui se tient, 10 ans après les faits, Pierre Hinard demande l'annulation de son licenciement et il est  confiant.

Je suis confiant car il y a eu l'abandon du procès en diffamation. Le champ est beaucoup plus dégagé. Ils reconnaissent que tout ce que j'ai révélé est exact - Pierre Hinard

L'ancien cadre de chez Castel Viandes, devenu agriculteur espère obtenir gain de cause pour lui et tous les autres lanceurs d'alerte.

Si le licenciement est annulé, c'est une victoire pour les lanceurs d'alerte et la cause commune. Cela prouverait qu'en France on ne peut pas faire taire la vérité - Pierre Hinard

L'avocate de Castel Viandes, maître Marie-Pascale Vallais n'a pas souhaité s'exprimer avant l'audience.