Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le RAID mobilisé pour un canular téléphonique à Châteauneuf-les-Martigues

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Ce lundi 28 décembre, les hommes du RAID ainsi que des policiers et des pompiers ont été mobilisés durant deux heures à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône). Appelés pour neutraliser un forcené retranché chez lui et qui aurait tiré sur son fils, il s'agissait en fait d'un canular.

Les hommes du RAID et de nombreux policiers ont été mobilisés durant près de deux heures.
Les hommes du RAID et de nombreux policiers ont été mobilisés durant près de deux heures. © Radio France - Marc Bertrand

Des policiers municipaux, nationaux, des drones et même le RAID : les habitants de Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône) ont assisté à une scène impressionnante ce lundi 28 décembre à la mi-journée, avenue de Lattre de Tassigny. "Ça a commencé par une grosse frayeur, explique le maire Roland Mouren. Mes services me téléphonent pour me dire qu'un forcené a tiré sur son fils, qu'il s'est retranché dans sa maison et qu'il menace de tout faire exploser."

La police arrive sur place, ainsi que le RAID, une unité d'élite de la police nationale, spécialisée dans ce genre d'intervention. La rue est bouclée.

La police victime de "swatting" 

Mais après près de deux heures d'investigation, notamment auprès des voisins, les forces de l'ordre rentrent en contact avec l'habitant du logement concerné et se rendent compte qu'elles ont été victimes d'un canular, plus précisément de ce que l'on appelle le "swatting".

"C'est tout simplement un canular téléphonique qui consiste à piéger les services de police", détaille Roland Mouren. Et ça a bien marché puisqu'il est venu des troupes, des drones et tout ce qui s'en suit." L'habitant en question se serait fait pirater son téléphone, mais n'y est pour rien.

Plus de peur que de mal donc, mais le maire de Châteauneuf-les-Martigues est indigné. "S'il y a des personnes à respecter, ce sont les services de sécurité, de police, les pompiers. C'est une honte de faire ça." Tout est rentré dans l'ordre aux alentours de 14 heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess