Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Châteauneuf-sur-Charente : un homme au comportement suspect devant l'école maternelle

lundi 20 novembre 2017 à 19:44 Par François Petitdemange et Mélanie Domange, France Bleu La Rochelle et France Bleu

Un appel à la vigilance est lancé à l'école maternelle à Châteauneuf-sur-Charente depuis ce lundi soir. Un homme aurait demandé à des enfants restés dans une voiture d'ouvrir la portière. La gendarmerie est saisie.

La gendarmerie de Charente appelle à la vigilance (illustration)
La gendarmerie de Charente appelle à la vigilance (illustration) © Maxppp - Jean-François FREY

Châteauneuf-sur-Charente, France

Une affiche avec ces mots, à destination des parents d'élèves : "Soyez vigilants". L'appel est affiché sur la grille d'entrée de l'école maternelle de Châteauneuf-sur-Charente, dans le département de la Charente. Vers 16h40, ce lundi soir, un jeune homme se serait approché d'une voiture en stationnement devant l'école. Trois enfants étaient à bord pendant que la maman allait chercher d'autres écoliers. L'homme aurait frappé à la vitre, et demandé aux enfants d'ouvrir la portière du véhicule.

Les trois enfants ne l'ont pas fait. Et le suspect est reparti. Il est remonté dans une petite voiture blanche garée à proximité. Dans laquelle attendaient trois autres personnes.

"Surtout pas dramatiser, ni minimiser" - la gendarmerie de Cognac

Ce comportement suscite évidemment l'inquiétude des parents et du personnel de l'école. Mais les gendarmes tempèrent : le suspect pouvait tout aussi bien s'intéresser au sac de la maman resté sur le siège. "Il ne faut pas surtout pas dramatiser, ni minimiser" explique la compagnie de gendarmerie de Cognac. Elle précise que l'affaire est prise au sérieux. Les gendarmes de la Charente précisent qu'ils seront particulièrement attentifs aux abords des écoles dans les prochains jours.