Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Châteauroux : Il poignarde une adolescente le soir de Noël

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Un homme de 25 ans a été condamné à 15 mois de prison ferme, ce mercredi, au tribunal correctionnel de Châteauroux. Lundi soir, le soir du réveillon, il a poignardé une jeune fille de 17 ans à la jambe, en pleine rue.

Un homme condamné à 15 mois de prison ferme pour avoir poignardé une adolescente le soir du réveillon de Noël, à Châteauroux.
Un homme condamné à 15 mois de prison ferme pour avoir poignardé une adolescente le soir du réveillon de Noël, à Châteauroux. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Châteauroux, France

Il a poignardé une jeune femme le soir du réveillon. Un homme de 25 ans a été condamné mercredi au tribunal correctionnel de Châteauroux. Lundi soir, la veille de Noël,  vers 18h50, il a donné un coup de couteau à une connaissance lors d'une dispute, rue Ledru-Rollin, près de la gare. Au départ du différend, une affaire de dette de stupéfiants. La jeune victime aurait donnée l'adresse du prévenu et de sa femme à trois hommes qui cherchaient visiblement à se faire rembourser. 

C'est lorsque l'un des trois hommes entre dans l'appartement du couple et s'en prend à la femme, enceinte de sept mois, avant de s'enfuir que le mari devient fou de rage. L'homme de 25 ans, au casier judiciaire déjà lourdement chargé (une dizaine de mentions, notamment pour violences aggravées) se saisit d'un couteau dans la cuisine, le coince dans l'élastique de son pantalon, et s'en va leur recherche. 

Le prévenu plaide l'acte involontaire

Arrivé dans le quartier de la gare, le couple tombe nez à nez avec une jeune fille de 17 ans. C'est elle qui aurait donné l'adresse du couple aux trois dealers. Hasard ou acte voulu, le tribunal n'aura pas tranché. Les deux femmes se sautent dessus. Très vite, l'homme lui aussi s'en mêle : il sort son couteau, donne un coup à la victime à la jambe

Devant le tribunal, il s'explique :"J'ai vu ma femme enceinte qui allait se faire frapper, je me suis mis devant." Il l'assure, "elle s'est blessée en se jetant sur moi".  Son avocate appuie, c'est un acte involontaire. "Il l'a donné de la main gauche, alors qu'il est droitier".

Une défense qui ne convainc pas le tribunal

Cette version ne tient pas la route, selon la procureure. En témoignent les images de vidéosurveillance, où l'on peut voir "un geste violent, avec une volonté de blesser". Un peu plus tôt, le Président s'était lui aussi étonné de la défense du prévenu. "On vous voit avec le bras tendu, cela ne ressemble pas à une scène où elle vient s'empaler."  Pourtant, après le coup de couteau, l'agresseur restera à côté de sa victime, lui prodiguant même les premiers secours. Il prendra la fuite à l'arrivée des secours. 

La victime souffre d'une plaie de trois centimètres de profondeur. Son père, qui s'est porté partie civile, assure qu' "elle est en dépression, en état de souffrance." L'adolescente s'est vu prescrire une ITT de 14 jours. L'homme est finalement condamné à 15 mois de prison ferme, avec mandat de dépôt. Selon son avocate, il ne fera pas appel.

Choix de la station

France Bleu