Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Assises des mineurs à Châteauroux : dix personnes jugées pour tentative de meurtre et actes de barbarie

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Vingt-sept mois après les faits, un procès d'ampleur s'ouvre ce lundi 18 novembre au tribunal de Châteauroux. Dix personnes sont jugées à huis clos par la Cour d'Assises des mineurs pour tentative de meurtre et actes de barbarie. Le procès doit durer deux semaines.

Tribunal de Châteauroux
Tribunal de Châteauroux © Radio France - Régis Hervé

Châteauroux, France

Sa dimension promet d'être exceptionnelle : dix personnes dans le box des accusés pour une affaire de tentative de meurtre suivie d'actes de barbarie. Les faits remontent au 20 août 2017, au cours d'une soirée entre amis à La Châtre. Leur procèss'ouvre ce lundi 18 novembre pour deux semaines devant la cour d'assises des mineurs. Ils seront jugés à huis clos. 

Une soirée d'été entre amis tourne au guet-apens  

Dans ce dossier, celui qui était invité devient victime. Des pseudos-justiciers deviennent bourreaux. Le 20 août 2017, un jeune d'une vingtaine d'années est invité à une soirée à la Châtre. L'ambiance d'abord festive devient électrique, lorsque ce jeune est est pris pour cible par ses camarades qui l'accusent d'agression sexuelle. C'est en tout cas ce que dit son ex-petite-amie, par ailleurs présente à la fête . 

C'est là que les autres le passent à tabac.  La scène est violente : dix jeunes qui jettent la victime dans la boue, lui en mettent dans la bouche, le rouent de coups et l'aspergent même de gasoil tout en le frôlant avec la flamme d'un briquet.   Ce sont ses cris qui alertent deux voisins. Ils le retrouvent en sang, le visage fracturé, le corps couvert d'ecchymoses et portant des marques de strangulation.   

Les suspects étaient âgés de 17 à 25 ans au moment des faits.  Deux sont sous contrôle judiciaire, les huit autres en détention provisoire depuis plus de deux ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu