Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Châteauroux : police nationale et police municipale veulent coordonner leurs moyens

-
Par , France Bleu Berry

Une convention de coordination a été signée, jeudi 19 décembre, entre la police municipale de Châteauroux et la police nationale de l'Indre. L'objectif est de pouvoir mutualiser des moyens. L'armement renforcé des policiers municipaux accroît la capacité d'intervention.

Une patrouille de la police municipale (photo d'illustration)
Une patrouille de la police municipale (photo d'illustration) © Maxppp - FRANÇOIS DESTOC / PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

La police nationale et la police municipale de Châteauroux veulent davantage coordonner leurs moyens. Elles ont acté la signature d'une convention de coordination, jeudi 19 décembre. Une forme de rapprochement qui se fait aussi dans le cadre de la police de sécurité du quotidien. Une telle convention avait déjà été signée en 2016. Mais depuis, les compétences de la police municipale ont été élargies. "On travaille désormais tous les jours. Pas encore 24h sur 24, mais au moins on est visible du lundi au dimanche", explique Franck Boyer, le directeur de la police municipale de Châteauroux. 

Être plus efficace dans les interventions

À travers cette convention de coordination, l'essentiel est de mutualiser les moyens en cas de besoin. "Nous, on a les moyens en effectif, un savoir-faire en organisation qu'on peut apporter à la police municipale. La police municipale peut aussi nous aider au niveau des effectifs, avec le centre de sûreté urbaine et les caméras", précise le commissaire Michel Cassagne, directeur départemental de la sécurité publique dans l'Indre. La convention permet de définir plus précisément qui intervient en priorité sur une opération, afin d'être plus efficace, de ne pas éparpiller des moyens d'intervention.

Le but, c'est une économie des moyens et une concentration des efforts. Avec la priorité qui est de protéger nos concitoyens"

Être efficace, c'est essentiel alors que les effectifs du commissariat de Châteauroux ont fondu de moitié, selon le syndicat de police Alliance : 220 personnes en 2003, seulement 106 en 2019.

Les policiers municipaux plus armés pour plus d'intervention

L'armement de la police municipale castelroussine a également été renforcé. Les policiers peuvent désormais être équipés d'un Glock 17, d'un lanceur de balle de défense, de bombes lacrymogènes, d'un pistolet à impulsion électrique et de matraque télescopique. Un armement qui permet aux policiers municipaux de se protéger et de protéger la population. Ils peuvent également intervenir sur des terrains beaucoup plus risqués, notamment dans le cadre de la menace terroriste. "Prenons l'exemple d'un périple meurtrier ou d'une attaque terroriste, les policiers municipaux pourraient être primo-intervenants et n'hésiteraient pas à faire usage de nos armes dans ces circonstances. Il y a eu beaucoup d'évolutions qui font que la police municipale est beaucoup plus présente sur le terrain", souligne Franck Boyer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu