Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Châteauroux : six mois de prison pour avoir volé la carte bleue d'une amie

jeudi 14 juin 2018 à 8:11 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry et France Bleu Creuse

Le tribunal correctionnel de Châteauroux a condamné à six mois de prison avec sursis un agriculteur de la Creuse qui avait, pendant deux ans et demi, utilisé à son insu la carte bleue de son amie.

L'affaire était jugée devant le tribunal correctionnel de Châteauroux
L'affaire était jugée devant le tribunal correctionnel de Châteauroux © Radio France - Sarah Tuchscherer

Châteauroux, France

L'affaire de vol jugée ce mardi par le tribunal correctionnel de Châteauroux impliquait deux anciens amants devenus amis. Un homme et une femme de milieux très différents. Elle est pharmacienne à Châteauroux, il élève des vaches près de Fresselines dans la Creuse. La rencontre s'est faite sur internet. L'histoire d'amour a duré deux ans. 

Plus de 40.000 euros de préjudice

Après la séparation, tous les deux restent bons amis, il arrive d'ailleurs à l'agriculteur de passer la nuit chez la pharmacienne. Elle expliquera à l'audience qu'elle lui faisait entière confiance. Une confiance qui se brise quand elle découvre des retraits et des achats réalisés à son insu avec sa carte bancaire. Devant celui qui est alors son confident, elle s'étonne. C'est là qu'il révèle en être l'auteur. Le préjudice est énorme, plus de 40.000 euros, étalés sur deux ans et demi. Elle ne s'était rendu compte de rien. Lui profitait de son sommeil pour, tôt le matin, partir avec la carte et la remettre dans son sac, avant son réveil, comme si de rien n'était. 

L'homme n'est pas là au procès. Il a honte, selon son avocat, qui explique qu'il n'a pas d'argent et que par ses achats, il voulait se mettre à la hauteur de son amie. L'argument n'a pas vraiment ému le tribunal qui a prononcé une peine de six mois avec sursis