Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Châteauroux : trois ans de prison pour l'auteur d'une agression diffusée sur les réseaux sociaux

-
Par , , France Bleu Berry

Le tribunal de grande instance de Châteauroux a condamné à trois ans de prison ferme l'auteur d'une agression sur un homme. Les faits ont été filmés puis diffusés sur les réseaux sociaux, provoquant une vague d'indignation.

Le Palais de justice de Châteauroux dans l'Indre.
Le Palais de justice de Châteauroux dans l'Indre. © Radio France - Régis Hervé

Châteauroux, France

L'homme de 25 ans, visible dans une vidéo où il frappe à plusieurs reprises une victime à Châteauroux, a été condamné à trois ans de prison ferme. Il était jugé en comparution immédiate pour violences aggravées. Originaire de Guinée, l'agresseur avait été placé en détention provisoire dimanche 31 mars, deux jours après l'agression dans le quartier Saint-Jean, à Châteauroux.

Une agression diffusée sur le réseau social Snapchat 

Sur la vidéo visionnée plus de 320 000 fois sur Twitter, on y voit l'agresseur en train de provoquer et d'insulter sa victime puis de la frapper à plusieurs reprises. Des coups de pieds, des coups de poings, qui déclenchent les rires de plusieurs personnes autour. Il utilise même un coupe-papier qui taillade le visage de la personne agressée, complètement ensanglanté. Ce que ne montre pas la vidéo, c'est le contexte de cette agression. La scène se passe jeudi 28 mars, vers 23 heures, non loin d'un point de vente de drogues. La victime vient acheter des produits stupéfiants. Elle n'a pas d'argent sur elle, elle est donc évacuée directement. L'altercation débute à la sortie du bâtiment. La victime et l'agresseur ne se connaissent pas.

L'agression a été diffusée sur le réseau social Snapchat. Les personnes qui ont filmé puis diffusé la vidéo n'ont pas encore été interpellées. Mais elles pourraient être inquiétées par la justice, car il s'agit de contenus illicites sur Internet.