Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Châteauroux : trois policiers agressés par un détenu

-
Par , France Bleu Berry

Vendredi dernier en debut de soirée, trois policiers du commissariat de Châteauroux ont été blessés par un détenu en semi-liberté, fortement alcoolisé, qui devait réintégrer la maison d'arrêt du Craquelin.

Police Nationale (Photo d'illustration)
Police Nationale (Photo d'illustration) © Radio France - Benoît Martin

"Une fois de plus, une fois de trop, trois policiers du commissariat de Police de Châteauroux ont été blessés". Dans un communiqué, le syndicat Alliance Police Nationale dénonce une nouvelle agression. Ces trois policiers de la Brigade de nuit avaient été appelés pour interpeller un détenu en semi-liberté qui devait réintégrer en début de soirée la maison d'arrêt du Craquelin. Un détenu fortement alcoolisé qui, dans la voiture des policiers, a donné un premier coup de tête. Des coups de poing ont ensuite été assénés en salle de fouille au commissariat. Un détenu toujours aussi violent à l'hôpital où il avait été conduit. Trois policiers ont donc été blessés, ils se sont vus prescrire quatre et cinq jours d'incapacité temporaire de travail.

Alliance Police Nationale demande des renforts à Châteauroux 

Le syndicat Alliance Police Nationale CFE-CGC demande "une extrême fermeté de la justice" mais aussi un renfort d'urgence de 20 fonctionnaires à Châteauroux. "Monsieur le préfet de l'Indre et Monsieur le Ministre de l'Intérieur doivent dès à présent prendre la pleine mesure de la crise d'effectif qui touche notre commissariat" conclut le syndicat qui ajoute que le commissariat fonctionne à flux tendu depuis plusieurs années et que les policiers "ne travaillent plus en sécurité".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess