Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Faits divers – Justice

Châteauroux : un homme se donne la mort à la terrasse d'une brasserie

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry, France Bleu

En début d'après-midi ce jeudi, un homme d'une cinquantaine d'années s'est suicidé à la terrasse de la Brasserie St Hubert, rue de la Poste à Châteauroux. Il s'est levé et s'est tiré une balle dans la tête en face de passants sous le choc.

Le drame s'est produit sur la terrasse de la Brasserie St Hubert
Le drame s'est produit sur la terrasse de la Brasserie St Hubert © Radio France - Elodie Rabelle

Châteauroux, France

Le choc en plein centre de Châteauroux. Un client de la brasserie St Hubert un restaurant bien connu des castelroussins a mis fin à ses jours sur la terrasse même de l'établissement ! L'homme âgé d'une cinquantaine d'années s'est tiré une balle dans la tête devant des clients stupéfaits et horrifiés.  Sur place, les secours n'ont pu que constater le décès et prendre en charge les personnes en état de choc.   

L'après-midi commençait à peine pour cette commerçante, voisine de la Brasserie St Hubert, quand le coup de feu a retenti dans la Rue de La Poste, en centre-ville. Sur le moment, elle ne réalise pas encore le drame qui vient de se dérouler à quelques mètres : "J'ai d'abord cru à quelque chose de tombé avec le vent, je suis sortie et j'ai vu des gens choqués qui disaient qu'un homme s'était mis une balle dans la tête. J'ai encore du mal à réaliser, ce sont des choses qui n'arrivent pas par ici, c'est calme." 

Une incompréhension partagée par tous les témoins

Un gérant d'une boutique en face de la Brasserie confie qu'il a d'abord cru que l'homme avait fait un malaise quand il l'a vu par terre ; ce n'est qu'en voyant le sang sur les pavés qu'il a compris. 

L'onde de choc n'était toujours pas passée lorsque les pompiers et les policiers sont arrivés ; ces derniers ont rapidement bouclé la rue sous le regard hagard des passants.  Une résidente du quartier témoigne de la confusion qui a régné ce jeudi après-midi : "On a juste entendu les pompiers arriver et les policiers en moto. On pensait que c'était un règlement de compte, on a eu peur."

Le drame a , sans conteste, ému beaucoup de monde. Certains commerces ont décidé de baisser leur rideau, ne se sentant pas de continuer leur journée. "On le voyait tous les jours." souffle le patron du St Hubert, il n'en dira pas plus. 

L'autopsie aura lieu ce vendredi à Limoges. Une enquête a été ouverte afin d'éclaircir les circonstances des faits.