Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Chats mutilés à Barbirey-sur-Ouche : l'association 30 millions d'amis porte plainte

dimanche 27 août 2017 à 18:16 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Deux mois après la mort de deux chats à Barbirey-sur-Ouche, l'association 30 millions d'amis porte plainte pour cruauté envers animaux. Les chats ont été retrouvés atrocement mutilés. Une pétition postée par la propriétaire des chats a déjà recueilli plus de 48.000 signataires.

Les deux chats de Catherine Garett qui ont été tués le 15 juin 2017 à Barbirey-sur-Ouche
Les deux chats de Catherine Garett qui ont été tués le 15 juin 2017 à Barbirey-sur-Ouche

Dijon, France

Catherine Garett, une habitante de Barbirey-sur-Ouche n'arrive toujours pas à comprendre : qui a pu commettre des actes aussi cruels envers ses animaux ? Le 15 juin dernier, ses deux chats ont été retrouvés morts, atrocement mutilés près d'un lavoir. Les faits se seraient produits durant la nuit. Le rapport du vétérinaire ne laisse planer aucun doute : l'un des animaux a eu le crane enfoncé et l'autre a été éviscéré. Catherine Garett a du mal à comprendre un tel déchaînement de violence : "On a jamais eu de problème de ce genre dans le village," admet la propriétaire. Avec sa fille, elle décide de ne pas en rester là. Elles portent plainte auprès de la gendarmerie de Velars-sur-Ouche pour cruauté envers animaux. "Si c'est un adulte qui a commis de tels actes, il doit être sanctionné, et si c'est un enfant, ce sont les parents qui sont responsables."

Catherine Garett, propriétaire des chats mutilés de Barbiey-sur-Ouche : " mes chats ont été torturés"

La Fondation Brigitte Bardot se porte partie civile

Alertés, les associations de défense des animaux sont montées au créneau. La Fondation Brigitte Bardot s'est portée partie civile. Elisabeth Vuillemenot enquêteur pour l'association 30 millions d'amis a également porté plainte. "Ce genre de cruauté arrivent hélas régulièrement que ce soit avec les chiens ou les chats," reconnait Elisabeth Vuillemenot. "On a des chiens attachés 24 heures sur 24. Ce ne sont pas des cas isolés. Nous devons réagir vite pour que cesse les violences à animaux."

Elisabeth Vuillemenot, enquêteur pour 30 millions d'amis :" les cas de maltraitance à animaux ne sont pas des actes isolés."

Catherine Garett, la propriétaire des deux chats a lancé une pétition sur le site MesOpinions.com. Elle a déjà recueilli plus de quarante-huit mille signataires.

Retrouvez les témoignages de Catherine Garett et Elisabeth Vuillemenot ce lundi en écoutant France Bleu Bourgogne