Infos

Le chauffard de la place Wilson ne sera pas jugé : la réaction des avocats

Par Soizic Bour, France Bleu Bourgogne mercredi 30 novembre 2016 à 19:42

© Maxppp - Franz Chavaroche- Nice Matin

Le faucheur de Dijon ne sera pas jugé. Ce Dijonnais de 40 ans qui a foncé dans treize personnes il y a deux ans en plein centre-ville à cris de "Allah Akhbar" (Dieu est grand en arabe), n'aura pas de procès, il a été jugé irresponsable pénalement.

L'homme qui avait fauché 13 personnes en décembre 2014 sur la place Wilson de Dijon ne sera pas jugé, la chambre d'instruction l'a jugé irresponsable pénalement, en raison des résultats de l'expertise psychologique, qui a établi que l'homme était un déséquilibré.

À lire aussi : Le chauffard de la Place Wilson à Dijon ne sera pas jugé

"Ce soir là, il était en crise"

Maître Samuel Estève, l'avocat du chauffeur jugé irresponsable de ses actes, comprend le désarroi des parties civiles, mais son client est fou et ne peut pas être jugé. "Je n'ai pas eu l'impression que les parties civiles considéraient qu'ils avaient à faire à quelqu'un de normal qui pourrait être jugé comme quelqu'un de normal", explique-t-il.

"Quand un homme est fou, on ne peut pas le traiter comme si il était normal, c'est ce que dit la loi. C'est une schizophrénie paranoïde, ce sont des crises. C'est quelqu’un d'intelligent, de censé, qui est même attachant. Mais il a des pertes de contrôle. Ce soir là, il était en crise. Je ne vois pas comment on aurait pu le punir comme quelqu'un qui avait toute sa tête"

— Maître Estève

Maître François Ducharme est avocat d'une des parties civiles : "Mes clients s'y attendaient. Il savaient que ça allait se produire de la sorte car ils avaient rencontré l'homme et ils ont compris qu'il y avait ce côté d'irresponsabilité liée à sa maladie. Après, il reste un sentiment de vengeance au fond d'eux et sont déçus de pas avoir trouvé un coupable, même si ils comprennent".

Partager sur :