Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Chavelot : la boulangerie Cussenot publie la vidéo d’un vol et fait le buzz sur internet

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Depuis ce lundi, la boulangerie-pâtisserie Cussenot à Chavelot dans les Vosges fait le buzz sur internet. Après publication sur les réseaux sociaux, la vidéo d’un vol a été vue plus de 40.000 fois en quelques heures.

Extrait de la vidéo publiée par la boulangerie-pâtisserie Cussenot à Chavelot
Extrait de la vidéo publiée par la boulangerie-pâtisserie Cussenot à Chavelot - Boulangerie-pâtisserie Cussenot

Chavelot, France

La boulangerie-pâtisserie Cussenot à Chavelot, au nord d’Epinal fait le buzz depuis ce lundi 2 septembre. Le patron, Allan Cussenot a publié une vidéo sur la page Facebook de l'établissement, un extrait de la vidéosurveillance, où l’on voit deux femmes voler trois cakes en vitrine. 

"On est à flux tendu et on se fait voler. Je ressens du dégoût face à cette situation", explique Allan Cussenot, le patron des boulangeries du même nom. 

En quelques heures, la vidéo a été vue plus de 40.000 fois. Allan Cussenot ne s'attendait pas à un tel buzz. "Je ne m’attendais pas du tout à ça. Récemment, j’ai publié des annonces d’offres d’emploi sur la page Facebook de la boulangerie et elles ont été partagées une quarantaine de fois. Là, la vidéo du vol a été partagée près de 1.000 fois", dit-il. 

Quid du droit à l’image ?

Le boulanger n'a pas souhaité porter plainte, le préjudice s'élève à peine à plus d’une dizaine d'euros. Le but de cette vidéo était plutôt de montrer le quotidien des petits commerçants et leurs difficultés. Mais en la publiant, Allan Cussenot risque aussi des ennuis liés au droit à l'image de la voleuse présumée. 

"Ça serait quand même un paradoxe que le voleur aille porter plainte pour atteinte à son image. Cela peut toujours arriver mais on assume les conséquences, on sait ce qu’on a fait. J’ai publié cette vidéo rapidement, peut-être sous le coup de la colère mais c’est un geste réfléchi. C’est notre arme de défense et cela permet aussi de faire prendre conscience à tout le monde que ces gestes ne sont pas anodins sur une entreprise", précise Allan Cussenot. 

La publication de ce genre de vidéo n’est pas anodine non plus. Les gendarmes vous déconseillent leur diffusion pour éviter de vous exposer à des difficultés juridiques liées au droit à l’image et à la présomption d’innocence. Ils vous recommandent plutôt d’aller porter plainte. En avril 2016, un dentiste nancéen qui s’était fait dérober sa sacoche avait lui aussi publié une vidéo du vol. La voleuse avait alors porté plainte contre lui.

Choix de la station

France Bleu