Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Chelles : des constructions illégales démolies dans le quartier des Coudreaux

jeudi 13 septembre 2018 à 16:35 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Jeudi à 07h00 du matin, de nombreux policiers sont intervenus au lieu-dit "chemin de Courtry" dans le quartier des Coudreaux à Chelles (Seine-et-Marne). Ils venaient sécuriser l'expulsion d'une famille et la démolition des habitations qu'elle avait construites en toute illégalité.

Expulsion et démolition de constructions illégales
Expulsion et démolition de constructions illégales - Préfecture de Seine-et-Marne

Chelles, Seine-et-Marne, France

Une famille a été expulsée et la maison et les bâtiments qu'elle avait construits en toute illégalité ont été démolis ce jeudi matin à Chelles (Seine-et-Marne) dans le quartier des Coudreaux, indique la préfecture de Seine-et-Marne dans un communiqué. 

L'aboutissement d'une procédure judiciaire lancée il y a 6 ans

Depuis plusieurs années, cette famille cherche à se sédentariser et à s'installer en montant des bâtiments sur des terrains non constructibles. Elle agissait sans permis de construire et sans tenir compte du plan local d'urbanisme, précise la préfecture. 

Saisi par la mairie de Chelles en 2010, le tribunal de Grande Instance de Meaux avait condamné les occupants et il avait prononcé leur expulsion. Une intervention policière avait été engagée en octobre 2017. A l'époque, durant les opérations, la police et les intervenants avaient dû faire face à l'hostilité et à la violence d'un groupe de personnes opposées à cette expulsion. Il y avait eu des menaces et "des armes avaient été découvertes", précise la préfecture. 

Une expulsion sous forte surveillance policière  

Pour limiter des débordements et contenir des comportements agressifs, ce jeudi matin, un important dispositif policier a été déployé. La famille a pu être expulsée et les bâtiments ont été détruits.  

Dans un communiqué la Ville de Chelles a salué "le travail mené à ses côtés par la Justice et les services de l'Etat".