Faits divers – Justice

Cher : 10 chiens secourus in extremis par la Fondation 30 millions d'amis

Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry et France Bleu mardi 8 novembre 2016 à 16:55

La Fondation est régulièrement appelée pour des sauvetage de cette nature
La Fondation est régulièrement appelée pour des sauvetage de cette nature - Fondation 30 Millions d'amis

La Fondation 30 Millions d'amis a dû intervenir à deux reprises en quelques jours dans le Cher pour secourir des animaux apparemment abandonnés et privés de soins par leurs propriétaires.

En dix jours, la Fondation 30 millions d'amis a été appelée à la rescousse coup sur coup dans deux communes du Cher : à Dampierre-en-Graçay et à Mareuil-sur-Arnon. Les deux cas se ressemblent étrangement. A chaque fois, l'alerte est donnée par des voisins, inquiets de l'état des animaux qui ne semblent plus nourris.

"Les animaux étaient faméliques" - Arnold Lhomme, en charge du dossier

"A Dampierre-en-Graçay, les chiens étaient enfermés pour certains dans une cage dehors, pour d'autres dans la maison des propriétaires, se souvient Arnold Lhomme, chargé de l'enquête pour l'association. Les 6 chiens n'étaient plus nourris, ils étaient cadavériques". L'un des animaux ne survit d'ailleurs pas. Sa dépouille doit être autopsiée.

Même situation terrible à Mareuil-sur-Arnon. Là aussi, 6 chiens semblent abandonnés par leur propriétaire qui a cessé de les nourrir. "Ils étaient enfermés dans une cage de fortune dehors. La mairie a tenté de les nourrir en attendant notre venue mais l'un des chiens est tout de même mort" se désole Arnold Lhomme.

Les 10 chiens ont été mis à l'abris dans des foyers - à la SPA du Cher ou bien au refuge de la Tuillerie à Saint Hilliers en Seine et Marne. "Ils sont traumatisés et ils ont peur des hommes. Il faut les re socialiser" précise la Fondation.

Dans les deux cas, la Fondation a déposé plainte. Les propriétaire encourent jusque 2 ans de prison et 30.000 euros d'amende pour abandon d'animaux.