Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Cher : 72 suppressions de postes annoncées à l'usine Rosières de Lunery

-
Par , France Bleu Berry

Les résultats de l'audit sont tombés à l'usine Rosières de Lunery : le groupe chinois Haier envisage d'arrêter la production sur le site de l'usine. 72 postes vont être supprimés.

L'usine de Rosières à Lunery dans le Cher
L'usine de Rosières à Lunery dans le Cher - -

C'est un coup de massue pour les salariés et les représentants du personnel : le groupe chinois Haier envisage d'arrêter la production sur le site de l'usine Rosières, à Lunery dans le Cher, d'ici la fin de l'année. 72 postes vont donc être supprimés. Les premiers licenciements interviendront à partir de janvier 2021. C'est l'information donnée par les syndicats et que la direction confirme dans un communiqué de presse. "Ce projet est difficile mais indispensable pour sauvegarder la compétitivité de l’activité en France tout en continuant à investir dans nos activités logistiques et services", écrit la direction.

"On ne s'attendait pas du tout à ce scénario le plus brutal. On balance à la rue 72 personnes, c'est inadmissible. On dénonce cette décision, on y fait front, on demande à la direction générale de revoir son projet d'ici la fin de la semaine", réagit Daniel, représentant du personnel, sur France Bleu Berry. "J'ai envoyé un mail de façon à prendre rendez-vous avec le préfet", ajoute-t-il. "C'est un vrai coup de masse. Ça va être très compliqué pour une population de 45 à 57 ans pour retrouver un emploi dans le Cher".

Un audit avait été lancé en juin 2019 pour tenter de trouver des solutions face à la baisse des volumes. Les ventes ont baissé de 40% entre 2016 et 2019. La production était par ailleurs de plus en plus délocalisée en Turquie. "La recherche de volumes supplémentaires initiée il y a plusieurs mois pour pallier la surcapacité du site et mieux absorber ses coûts fixes n’a malheureusement pas pu aboutir favorablement", explique la direction. Une recherche de repreneur serait menée pour une des gammes des produits. 

Par ailleurs, la direction annonce qu'elle consolide ses activités logistiques et services à Lunery. L'ouverture de 26 de postes est prévue dans le Cher. Des postes qui seront proposés en priorité aux salariés de l'outil de production. 

Un appel au débrayage est lancé pour jeudi matin devant le site de l'usine Rosières de Lunery. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess