Faits divers – Justice

Cher : un chien mort et une quarantaine d'autres affamés saisis dans un élevage

France Bleu Berry mardi 10 février 2015 à 17:54

Un périmètre de sécurité a été mis en place à la sortie de Barsac en direction de Cérons
Un périmètre de sécurité a été mis en place à la sortie de Barsac en direction de Cérons © Maxppp

Une quarantaine de chiens affamés dont l’un d’eux était mort ont été retrouvés ce mardi matin dans un élevage d'Argent-sur-Sauldre, au nord du Cher. L’élevage, homologué, était sous le coup d’une procédure administrative depuis plusieurs mois.

Des membres de la SPA ont eu une mauvaise surprise ce mardi matin en se rendant dans un élevage de chiens , "le royaume de Diane", au lieu-dit Belle Chasse à l’extérieur du village d’Argent -sur-Sauldre , au nord du Cher. Accompagnés de gendarmes venus en intervention pour saisir les animaux ils ont découvert un chien mort, toujours dans son box, et une quarantaine d’autres affamés . L’élevage, légal, est déclaré et homologué mais il était sous le coup d'une procédure administrative depuis plusieurs mois. Plusieurs refuges de la Société protectrice des animaux du Cher, de la Nièvre mais aussi de Saône-et-Loire étaient là pour prendre en charge les chiens, sur ordre de la justice.

"Elles sont revenues en pleurant et pourtant nous dans les refuges on est habitués !" - Françoise Bracq, présidente de la SPA du Cher.

Dans cet élevage, ses dogues argentins, setters anglais, cavaliers king charles et labradors survivaient dans un préfabriqué et des enclos de fortune à côté du domicile de la propriétaire. Selon François Bracq, présidente de la SPA du Cher, l’état des animaux était "calamiteux" . "Ils étaient tous squelettiques, 15 ou 20 kilos de moins que ce qu’ils devraient faire" explique-t-elle en estimant que cela fait au moins un an que les chiens devaient être mal nourris pour être dans un tel état. Pour Françoise Bracq, c’est probablement des difficultés financières qui ont abouti à cette situation. La propriétaire de l’élevage devra en tout cas s’expliquer sur cette affaire devant le tribunal correctionnel prochainement. Elle devrait être poursuivie pour abandon d'animaux , un délit passible de deux ans de prison, 30.000 euros d'amende et surtout une interdiction d'exercer.

arret Info élevage Chiens Argent/Sauldre