Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cheval tué à Laval-Saint-Roman : le chasseur a-t-il vraiment visé... un chevreuil ?

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Un homme aurait expliqué aux gendarmes qu'il visait en fait un chevreuil. Théorie absolument intenable selon les proriétaires de la jument retrouvée morte, dimanche, tuée d'une balle en pleine tête à Laval-Saint-Romain (Gard).

La jument "Jasmine" tuée  d'une balle dans la tête , à Laval-Saint-Roman, près de Pont-Saint-Esprit
La jument "Jasmine" tuée d'une balle dans la tête , à Laval-Saint-Roman, près de Pont-Saint-Esprit - Julien (Propriétaire)

Il aurait indiqué aux gendarmes avoir visé un chevreuil. Sa balle se serait perdue, et aurait touché la jument. Cet homme s'est expliqué devant les gendarmes de Pont-St-Esprit après la mort d'un cheval dimanche, à Laval-Saint-Roman, près de Pont-Saint-Esprit (Gard). Paula Loïs, la présidente de l'Association C.H.E.V.AL (refuge, un des plus grands refuges pour équidés d'Europe), près d'Alès, va déposer plainte ce mercredi pour maltraitance. Mais surtout, les propriétaires de l'animal ne croient pas une seconde en cette théorie. ils ont par ailleurs lancé une pétition sur Internet.

Une expertise balistique a eu lieu ce mardi matin, sur le corps du cheval, d'après le propriétaire de la jument tuée. "Il aurait tiré un chevreuil, et la jument était derrière. C'est sa version. Sauf que d'après le vétérinaire, ça ne correspond pas", assène Julien, le propriétaire de l'animal. Il a d'ailleurs "passé la nuit près du cadavre de la jument, de peur qu'ils (les chasseurs) viennent découper la tête pour emporter les preuves".

D'après nos informations, au moins une trentaine de chasseurs doivent être entendus au total.

Julien espère que toute la lumière sera faite."J'ai peur d'un gros silence, et que personne ne sache vraiment. (...) Mon fils de six ans a répété toute la journée "les chasseurs ont tué Jasmine", et la nuit dernière il ne dormait pas, il pensait qu'ils allaient venir le tuer. Il les a entendus dire à mon compagne : si tu portes plainte, on va te flinguer toi et tes gamins."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess